Ce que compte faire Marrakech pour relancer le tourisme

23 septembre 2020 - 18h30 - Economie - Ecrit par : J.K

Dans la perspective de la réouverture très prochaine de l’espace aérien marocain, les professionnels du tourisme de la région Marrakech-Safi s’affairent. Les dispositions tournent autour de l’opération « 3R ».

Les « 3 R » : c’est une feuille de route ainsi déclinée : redémarrer, relancer et réinventer, adoptée par les opérateurs touristiques de la ville afin de sauver la destination durant l’hiver 2020-2021, indique Aujourd’hui Le Maroc.

Sont mobilisés autour de cette feuille de route qui démarre début octobre, tous les acteurs des secteurs public et privé et partenaires du Conseil Régional du Tourisme (CRT), tous déterminés à s’adapter à la conjoncture.

Ainsi, les activités vont reprendre dans le respect des gestes barrières et des protocoles sanitaires, rapporte le journal, en ajoutant que, pour cette relance, les professionnels vont réactiver le réseau des partenaires internationaux pour la reconquête des parts de marchés de la destination Marrakech, tout en œuvrant pour la levée des restrictions des mouvements et le retour de la confiance parmi les voyageurs.

Et à propos du dernier R (Réinventer), il signifie la « re-imagination » de nouveaux concepts et programmes, ainsi que de nouvelles offres plus solidaires, créatives et collaboratives.

Le contexte actuel peu favorable à leurs activités, n’enlève rien à l’optimisme de ces opérateurs fait savoir la même source. Et, le CRT de souligner « la mobilisation continue pour que les autres acteurs de la chaîne de valeurs comme les restaurants touristiques, l’artisanat, les activités d’animations et l’événementiel soient également couverts ».

Il est à rappeler que la région compte à ce jour une cinquantaine d’unités opérationnelles, et ce, dans le strict respect du protocole sanitaire requis. D’autres établissements rouvriront leurs portes dans les prochaines semaines, annonce le journal.

Sujets associés : Marrakech - Gastronomie - Tourisme - Développement - Hôtellerie - Restauration - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Tourisme : très difficile année pour Marrakech

Le tourisme au Maroc a été fortement impacté par la pandémie du Covid-19 tout au long de cette année 2020. Et au nombre des villes qui ont durement souffert de la fermeture des...

Face aux acteurs de voyage français : l’ONMT rassure sur la destination Maroc

Au regard du contexte de crise sanitaire et face à ses répercussions sur le secteur touristique, Adel El Fakir, directeur général de l’Office national marocain du tourisme...

Le coronavirus est loin d’entamer l’attractivité de Marrakech

Une nouvelle enseigne internationale a jeté son dévolu sur Marrakech. Son nom : Rotana, une société de gestion hôtelière du Moyen-Orient, qui a conclu un accord de gestion pour...

Après plusieurs mois d’arrêt, des touristes français arrivent à Marrakech

Des touristes français ont été accueillis le samedi 10 octobre à l’aéroport de Marrakech Menara, au grand bonheur des professionnels du tourisme. L’événement est d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le «  All Inclusive  » séduit les Marocains

Les hôtels marocains semblent avoir trouvé la formule adéquate pour attirer plus de vacanciers, en leur proposant un concept qui leur permet de profiter pleinement des vacances sans se préoccuper du reste.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements d’hébergement touristique est en vigueur dans le royaume.

Le Maroc fait le pari de la diversité touristique

Le Maroc compte augmenter sensiblement la capacité hôtelière dans les prochaines années et préparer le pays pour la Coupe du monde 2030. Un plan vient d’être lancé dans ce sens et il est très ambitieux.

L’ONMT étend sa présence mondiale pour stimuler le tourisme au Maroc

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de relance du tourisme, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) envisage de s’implanter dans plusieurs pays, pour tenter de profiter de l’engouement actuel pour le Maroc.

Embellie du tourisme marocain grâce aux MRE

Au Maroc, le tourisme a connu une forte embellie en juin et juillet grâce notamment à l’afflux des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Mais la sortie de crise n’est pas pour demain.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Maroc : le cri d’alarme des cafetiers et restaurateurs

Les propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc alertent de nouveau sur leur situation. Ils appellent les autorités à sauver leur secteur sérieusement mis à rude épreuve.

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.