Recherche

Tourisme : le Maroc à l’assaut des marchés israélien et africain

© Copyright : DR

13 janvier 2021 - 14h00 - Economie - Par: J.K

A peine rétablie la normalisation des relations du royaume avec Israël, que le ministère du tourisme convoite le marché israélien. Cette rapidité s’inscrit dans sa stratégie pour la relance du secteur, en chute libre depuis le début de la crise sanitaire.

Devant l’arrêt brutal et la suspension des vols de et vers le Maroc, et en vue d’une diversification des marchés, le ministère du tourisme vient de lancer un marché pour l’analyse de la demande des touristes internationaux des pays d’Afrique, Israël et Portugal. Cette démarche va permettre de se hisser sur des marchés internationaux plus jeunes et disposant d’attirances culturelles, historiques et politiques, des potentialités à l’export et une proximité géographique pouvant permettre au Royaume d’acquérir des parts de marchés sur ces derniers.

Cette analyse permettra au Maroc d’avoir une meilleure notion de ces marchés en termes de comportements de consommateurs, de mode de consommation et autres, et de pouvoir aiguiser ses armes en prenant les dispositions qui conviennent. Par ailleurs, le coût des prestations élaborées estimé par l’ONMT est de 2 643 000,00 DHS TTC. Dans le même sillage, des vols directs entre Israël et le Maroc seront mis en place, puisque Israël représente une grande opportunité pour le Maroc. Par exemple, en 2019, sur une population de 9,136 millions d’habitants, 8,473 millions ont effectué des voyages touristiques à l’étranger avec plus de 400 000 voyageurs en Turquie et en Égypte, principaux concurrents du Maroc.

D’ailleurs, lorsqu’on se rend compte que l’Afrique représente environ 4 % des arrivées touristiques au Maroc dont 2 % d’Afrique subsaharienne, on en déduit qu’il y a du potentiel à mettre en œuvre. En ce qui concerne le marché portugais, il est indispensable de perfectionner la connaissance et la compréhension du comportement des touristes portugais pour en tirer plus de parts de marché. Ainsi, le lancement de cette étude permettra au Maroc de disposer des connaissances et enseignements indispensables pour pouvoir répondre aux besoins des touristes internationaux et ainsi, profiter des opportunités qui s’offrent à lui.

Mots clés: Israël , Portugal , Tourisme , Coopération , Transport aérien , Etude , Office national marocain du tourisme (ONMT) , Ministère du Tourisme

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact