Tourisme : le Maroc à l’assaut des marchés israélien et africain

13 janvier 2021 - 14h00 - Economie - Ecrit par : J.K

A peine rétablie la normalisation des relations du royaume avec Israël, que le ministère du tourisme convoite le marché israélien. Cette rapidité s’inscrit dans sa stratégie pour la relance du secteur, en chute libre depuis le début de la crise sanitaire.

Devant l’arrêt brutal et la suspension des vols de et vers le Maroc, et en vue d’une diversification des marchés, le ministère du tourisme vient de lancer un marché pour l’analyse de la demande des touristes internationaux des pays d’Afrique, Israël et Portugal. Cette démarche va permettre de se hisser sur des marchés internationaux plus jeunes et disposant d’attirances culturelles, historiques et politiques, des potentialités à l’export et une proximité géographique pouvant permettre au Royaume d’acquérir des parts de marchés sur ces derniers.

Cette analyse permettra au Maroc d’avoir une meilleure notion de ces marchés en termes de comportements de consommateurs, de mode de consommation et autres, et de pouvoir aiguiser ses armes en prenant les dispositions qui conviennent. Par ailleurs, le coût des prestations élaborées estimé par l’ONMT est de 2 643 000,00 DHS TTC. Dans le même sillage, des vols directs entre Israël et le Maroc seront mis en place, puisque Israël représente une grande opportunité pour le Maroc. Par exemple, en 2019, sur une population de 9,136 millions d’habitants, 8,473 millions ont effectué des voyages touristiques à l’étranger avec plus de 400 000 voyageurs en Turquie et en Égypte, principaux concurrents du Maroc.

D’ailleurs, lorsqu’on se rend compte que l’Afrique représente environ 4 % des arrivées touristiques au Maroc dont 2 % d’Afrique subsaharienne, on en déduit qu’il y a du potentiel à mettre en œuvre. En ce qui concerne le marché portugais, il est indispensable de perfectionner la connaissance et la compréhension du comportement des touristes portugais pour en tirer plus de parts de marché. Ainsi, le lancement de cette étude permettra au Maroc de disposer des connaissances et enseignements indispensables pour pouvoir répondre aux besoins des touristes internationaux et ainsi, profiter des opportunités qui s’offrent à lui.

Sujets associés : Transport aérien - Coopération - Tourisme - Office national marocain du tourisme (ONMT) - Portugal - Israël - Etude - Ministère du Tourisme

Aller plus loin

La ministre marocaine du tourisme attendue en Israël

La ministre marocaine du tourisme, Nadia Fettah Alaoui, se rendra bientôt en Israël suite à l’invitation de son homologue israélienne, Orit Farkash Hacohen. Ce sera une visite...

L’aéroport de Guelmin se prépare pour la reprise des vols

Près de trois mois après l’arrêt des activités au niveau de tous les aéroports, la reprise des vols internes et le retour du trafic passagers s’annoncent. À l’aéroport de...

Le Maroc cherche comment relancer son tourisme

La ministre du Tourisme, Nadia Fettah Alaoui, a invité jeudi, les investisseurs à œuvrer pour la relance du secteur du tourisme et à construire une industrie touristique plus...

Tourisme : le Maroc vise Israël et l’Afrique

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) explore de nouveaux marchés à fort potentiel pour la relance du secteur. Les pays comme Israël, le Portugal et même l’Afrique,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc participera à un tournoi de lutte en Israël

L’équipe marocaine de lutte prendra part en Israël au tournoi de Beer Sheva, prévu les 25 et 26 août prochain. Une participation qui matérialise le dynamisme de la coopération sportive entre les deux pays.

L’ONCF retrouve le sourire

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a connu une très belle période d’été avec quelque 10,5 millions de voyageurs transportés. Un record d’affluence, se réjouit l’Office.

Le Maroc se dote d’un système moderne de gestion du trafic aérien

L’Office national des aéroports (ONDA), s’est doté du ManagAir, un système de gestion du trafic aérien de dernière génération mis en place par Indra afin de se positionner comme leader dans la région en matière de navigation aérienne.

Tourisme : Le Maroc vise le Top 10 mondial

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a présenté son plan d’action ambitieux pour la période 2023-2026 lors d’une nouvelle édition des « Tourism Marketing Days » qui s’est tenue à Rabat le 4 avril. Intitulé « Light In Action », ce plan d’action...

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Au Maroc, le marché opaque des locations saisonnières

Dans le secteur de la location saisonnière, les agences de voyages opérant au Maroc font face à une « concurrence illégale » des courtiers qui tirent grand profit de l’activité à leur détriment. Des voix s’élèvent pour appeler à l’assainissement du...

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.