Espagne : un rapport s’alarme de la souffrance des saisonnières marocaines

8 mars 2022 - 06h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Association andalouse des droits de l’homme (APDHA) vient de publier son rapport 2022 sur la situation des droits de l’homme aux frontières. Cette année, le rapport s’est appesanti sur la situation des femmes migrantes, notamment les Marocaines.

Dans ce document, l’APDHA dénonce les violations des droits des femmes migrantes aux frontières terrestres ou lors des voyages par voie maritime. Selon les données contenues dans le rapport, au moins 10 femmes sur 100 ont péri ou disparu en mer en 2021 en tentant d’immigrer en Espagne. Ce taux élevé de décès des femmes tient au fait que ces dernières, souvent enceintes ou accompagnées de leurs enfants, ont du mal à se sauver et à sauver leurs progénitures en cas de naufrage des bateaux de fortune qui les transportent.

À lire : Maroc : un rapport désastreux sur le calvaire des "femmes-mulets" à Sebta

Au-delà des risques sécuritaires inhérents au transit migratoire, le rapport met également l’accent sur les violations des droits subies par les femmes à la frontière, notamment les arrestations arbitraires. « Il faut reconnaître que la migration est pour de nombreux jeunes et femmes une option pour survivre et affronter les contextes d’agressions physiques, psychologiques, sexuelles ou structurelles qu’eux-mêmes, leurs familles ou leurs communautés vivent », explique l’APDH.

À lire : Les femmes-mulets vivent dans l’extrême pauvreté

Et d’ajouter : « La condition de discrimination multiple, d’irrégularité et de manque d’accès aux pleins droits avec laquelle nous accueillons les voyageurs, est un point de départ pour continuer à perpétuer et légitimer d’autres violences », déplore l’association qui a également exposé la situation des femmes dans les Centres de détention pour étrangers (CIE), celle des saisonnières ou encore celle des femmes-mulets « qui continuent de subir une situation instable du fait de la crise sanitaire et de la fermeture des frontières ».

Le rapport prévient par ailleurs que ces inégalités génèrent des situations de précarité, comme c’est le cas des mères célibataires au Maroc ou des femmes qui travaillent dans les usines textiles.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Droits et Justice - Femme marocaine

Aller plus loin

Huelva : quatre ans de prison pour agression sexuelle envers des saisonnières marocaines

Le parquet de Huelva a requis quatre ans et six mois de prison contre le responsable d’une ferme à Moguer (Huelva). Il est accusé d’avoir abusé sexuellement de quatre...

Un Marocain fait des saisonnières en Espagne ses esclaves sexuelles

Un Marocain vient d’être interpellé par la Guardia civil à Murcia, pour l’agression d’une vingtaine de saisonnières marocaines dans les champs de fraises. L’homme a comparu...

Les femmes-mulets vivent dans l’extrême pauvreté

Depuis octobre 2019 que le Maroc a mis fin à la contrebande à Ceuta, les femmes-mulets sont au chômage. Leur situation précaire est devenue plus critique avec la fermeture des...

Un parfum de Maroc à Huelva, dans le sud de l’Espagne

La ville de Huelva devient multiculturelle à chaque campagne annuelle de récolte de fruits rouges en raison de l’arrivée dans des fermes de la région, de saisonnières...

Ces articles devraient vous intéresser :

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

L’humoriste Taliss s’excuse après avoir insulté la femme marocaine

L’humoriste Taliss de son vrai nom Abdelali Lamhar s’est excusé pour la blague misogyne qu’il a faite lors d’une cérémonie organisée en hommage aux Lions de l’Atlas qui ont atteint le dernier carré de la coupe du monde Qatar 2022. Il assure n’avoir pas...

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?