Recherche
Ilôt Leïla

Actualités : Ilôt Leïla

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Ilôt Leïla
13 novembre 2010

Google rend l’îlot Persil à l’Espagne

Le moteur de recherche américain Google a présenté des excuses à l’Espagne pour avoir fait figurer l’îlot Persil (Leïla) sur Google Maps comme étant un territoire marocain.
20 octobre 2010

Driss Jettou critiqué par la presse espagnole

Un journal espagnol de droite a vivement critiqué le gouvernement de la péninsule pour avoir décoré Driss Jettou de la grande Croix de Carlos III, pour sa présence en tant que premier ministre marocain lors du conflit entre le Maroc et l’Espagne à propos de l’ilot Persil en 2002.
15 janvier 2010

Îlot Leila : les pêcheurs marocains harcelés par l’Espagne

La garde civile espagnole est accusée de harcèlement sur les pêcheurs marocains au large de l'île Leila.
9 juillet 2008

Les RME dénoncent la passivité d’Ameur fasse aux intimidations espagnoles

Quatre cents personnes étaient présentes dimanche 6 juillet à Murcie pour dénoncer la campagne menée contre les immigrés marocains. Le ministre de l’Intérieur espagnol, est attendu au Parlement pour fournir des explications.
16 décembre 2007

Manifestation pour la libération de l’îlot Leila

Quelque cent personnes ont manifesté vendredi sur le littoral méditerranéen face l'îlot Perejil, dont le statut avait été à l'origine en 2002 d'une grave crise entre le Maroc et l'Espagne.
5 novembre 2007

La visite de Juan Carlos à Sebta et Melilla fait enrager le Maroc

Le Maroc ne décolère pas depuis la confirmation de la visite, lundi et mardi, du roi d'Espagne Juan Carlos dans les enclaves de Sebta et Melilla. Le royaume chérifien assimile ce déplacement à une provocation et certains responsables politiques du pays prédisent un durcissement des relations entre Rabat et Madrid.
21 mars 2006

Chirac aurait suggéré à Aznar en 2002 de livrer Sebta et Melilla au Maroc

Le président français Jacques Chirac a suggéré à José Maria Aznar, lors de la crise de l'îlot Perejil en 2002, de livrer au Maroc les enclaves de Sebta et Melilla, selon l'ancien chef du gouvernement espagnol cité par le journaliste Ignacio Cembrero.
19 janvier 2005

Le ministre espagnol de la Défense critique l’invasion de l’îlot Leïla

Le ministre espagnol de la Défense, José Bono, a critiqué la politique adoptée par l’ancien gouvernement espagnol présidé par José maria Aznar en ce qui concerne les relations avec le Maroc. Selon le ministre espagnol, l’invasion de l’îlot marocain par l’armée espagnole décidée par Aznar en juillet 2002 était un acte exagéré "qui a eu de mauvaises conséquences que nous sommes, heureusement, en train de surmonter".
18 janvier 2005

Châteaux en Espagne pour le Maroc

En juillet 2002, une mini-guerre avait failli éclater entre le Maroc et l’Espagne après que des gendarmes chérifiens aient occupé l’îlot de Perejil/Leila, théoriquement sous souveraineté ibérique. Il avait fallu l’intervention, pas moins, du Secrétaire d’Etat américain Colin Powell pour dénier cette crise. Rabat rêve toujours de récupérer les présides de Sebta et Melilla et leurs dépendances cependant que Madrid entend bien demeurer la seule puissance à avoir encore des enclaves coloniales en Afrique continentale.
16 janvier 2005

Mohamed VI affiche son autorité quasi-absolue

Alors que ses contacts avec la presse ont été très rares depuis son accession au pouvoir en 1999, Mohammed VI du Maroc a saisi l'occasion d'une visite royale, celle que doit lui rendre Juan Carlos d'Espagne à partir de lundi, pour afficher, dans une longue interview publiée dimanche 16 janvier, son autorité et ses prérogatives de monarque quasi-absolu sur tous les grands dossiers du royaume.
12 janvier 2005

Juan Carlos en visite au Maroc

Le roi d'Espagne Juan Carlos se rend au Maroc du 17 au 19 janvier en visite d'Etat pour aposer son sceau à la normalisation des relations entre les deux pays, après la crise traversée sous le précédent gouvernement conservateur espagnol.
2 janvier 2005

Juan Carlos ’autorisé’ à venir au Maroc

Les 17, 18 et 19 janvier prochain, le Roi Juan Carlos et son épouse seront en visite au Maroc. La famille royale espagnole a à ce propos souhaité atterrir à Tétouan, ville symbolique pour avoir été la capitale du protectorat espagnol dans le nord du Maroc.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - A Propos - Contact