Restauration : les professionnels réclament une feuille de route

14 octobre 2021 - 13h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Le secteur des métiers de la bouche reprend progressivement au Maroc, après des mois de cessation du fait de la crise sanitaire. Mais le bilan reste mitigé, poussant les professionnels à réclamer une feuille de route.

Frappés de plein fouet par le Covid-19, les professionnels des métiers de la bouche sont toujours partagés entre optimisme et inquiétude. Quoiqu’elle soit limitée, la réouverture à jauge décidée par le gouvernement n’a pas manqué de donner une bouffée d’oxygène à un secteur stratégique pour l’emploi, aussi précaire soit-il.

Selon Les Inspirations Eco, « l’allègement des mesures barrière a porté ses fruits avec une augmentation de la fréquentation dans les restaurants, fast-foods et cafés. Une évolution qui se situerait dans une moyenne de 15 % à 25 %, selon les quartiers et les concepts ».

A lire : Maroc : les cafés et de restaurants ouverts jusqu’à 23h ?

Toutefois, note le journal, plusieurs professionnels sont réticents à investir à nouveau, faute de feuille de route durable dans le secteur. « Beaucoup hésitent encore à investir dans la reprise » indique-t-il, ajoutant que « certains ont du mal à renouveler leurs stocks, car ils craignent encore un retour en arrière après l’allègement des restrictions ».

Pour une meilleure organisation de toute la chaîne, les professionnels nourrissent beaucoup d’espoir avec le nouveau gouvernement. À cet effet, les restaurateurs invitent les nouveaux dirigeants à « mettre en place une feuille de route leur permettant d’avoir de la visibilité, au moins sur un an, avant de proposer une vision claire pour le secteur ».

Et d’ajouter que « s’il devait y avoir de nouvelles restrictions, il faudrait que la nouvelle équipe gouvernementale mette sur la table de vraies mesures d’accompagnement au profit des professionnels des métiers, lesquels ont beaucoup souffert des précédentes restrictions, malgré l’appui de l’État ».

Sujets associés : Enquête - Restauration - Gouvernement marocain - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : les cafés et de restaurants ouverts jusqu’à 23h ?

Alors que des informations font état de l’ouverture des cafés et restaurateurs jusqu’à 23 h dès la fin du mois de ramadan, les professionnels du secteur s’impatientent. Leur...

Les restaurateurs marocains craignent la mort du secteur

Asphyxiés par la crise sanitaire, les restaurateurs marocains crient à la catastrophe, invitant le ministre de tutelle à convoquer une réunion urgente.

Cafés et restaurants : le gouvernement promet un soutien aux professionnels du secteur

Les autorités marocaines ont annoncé sans grande précision, un appui au profit du secteur des cafés et restaurants engagé dans un mouvement de débrayage dès vendredi sur toute...

Maroc : des restaurants et hôtels fermés

Sur ordre de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, un hôtel a été fermé pour avoir organisé une pool-party, 12 restaurants ont connu le même sort à Agadir. Ces...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : ces cafetiers, ces profiteurs !

Bon nombre de Marocains sont mécontents des propriétaires de cafés qui pratiquent des tarifs exorbitants des boissons, et plutôt de la « place » pendant les matchs de l’équipe nationale marocaine à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Côte d’Ivoire 2024).

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Restauration au Maroc : des faillites en série qui inquiètent

Au Maroc, les professionnels avancent plusieurs facteurs pour expliquer les faillites en série dans le secteur de la restauration.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Augmentations de salaires au Maroc : deux milliards de dirhams en jeu

​Les négociations entre le gouvernement et les syndicats sur les augmentations de salaires et la révision du régime de l’impôt sur le revenu (IR) trébuchent encore. Entre la demande des partenaires sociaux et l’offre de l’exécutif, il y a 2 milliards...

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.