Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

24 juin 2023 - 19h00 - France - Ecrit par : Bladi.net

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

L’étudiante, parfaitement en droit de porter son voile dans le cadre universitaire, a été agressée moins de deux minutes après le début de la soutenance. L’intervenante en question l’a interpellée en lui disant : « Vous n’avez pas honte de porter le voile à Dauphine ? Nous sommes en France ici !  », avant de l’inciter à « retourner en Afghanistan », relatent Le Parisien et RMC.

A lire : Berlin : les enseignantes musulmanes autorisées à porter le voile à l’école

L’incident a entraîné une forte émotion parmi les autres étudiants présents, certains d’entre eux se mettant même à pleurer. Choqués, les étudiants ont refusé de passer leur oral devant l’intervenante, se rendant à la présidence de l’université pour signaler l’incident. Moins de 24 heures après, l’université a réagi, écartant l’intervenante du jury. Dans un courrier adressé aux étudiants, le président de l’université a indiqué que les propos de l’intervenante étaient « inadmissibles et intolérables », en contradiction totale avec les valeurs de l’université.

A lire : Une Marocaine d’Italie : « si je portais le voile, je ne trouverais pas de travail »

Selon certains rapports, il semble que ce ne soit pas la première fois que cette intervenante, qui n’appartient pas au corps enseignant mais collabore avec Dauphine depuis environ cinq ans, tient des propos similaires. Une plainte aurait été déposée par l’étudiante visée.

Malgré l’incident, les étudiants impliqués souhaitent que l’événement ne soit pas politisé et reste un incident isolé. L’Association des étudiants musulmans de Dauphine (Adem) a par ailleurs regretté les messages haineux dont l’étudiante fait l’objet depuis la médiatisation de l’affaire. De son côté, la direction de l’université affirme sa mission de former des « professionnels et des citoyens ouverts et responsables, attentifs aux conséquences sociales, éthiques et environnementales de leurs actions et de leurs décisions ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Racisme - Education - Islamophobie - Islam - Voile islamique

Aller plus loin

Moselle : des femmes voilées victimes du racisme de l’Atomic Bowl dénoncent

L’Atomic Bowl d’Amnéville (Moselle) interdit son entrée aux femmes musulmanes portant le voile depuis une dizaine d’années. L’établissement situé dans la Cité des Loisirs avance...

Berlin : les enseignantes musulmanes autorisées à porter le voile à l’école

Les enseignantes de Berlin ont obtenu une grande victoire après plusieurs années de lutte. Ainsi, le département de Berlin chargé de l’Éducation a instruit les chefs...

Fès : la photo d’une professeure sans voile dans une école religieuse fait polémique

La publication d’une photo montrant une professeure sans voile dans une école religieuse suscite de vives réactions de la part de certains internautes marocains.

Une Marocaine d’Italie : « si je portais le voile, je ne trouverais pas de travail »

Amina, une jeune étudiante italienne de 21 ans d’origine marocaine, partage ses expériences en tant que musulmane et marocaine en Italie dans le cadre d’un projet de recherche...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.