Des vidéos de décapitations : une Marocaine expulsée d’Espagne

27 mars 2023 - 13h30 - Espagne - Ecrit par : P. A

L’Audience nationale a confirmé l’expulsion d’une Marocaine pro-Daech considérée par la Garde civile comme une menace pour la sécurité nationale. Des vidéos de décapitations et des tutoriels pour apprendre à fabriquer des explosifs ont été retrouvés sur ses téléphones portables.

Le tribunal de Murcie a ouvert en 2018 une enquête judiciaire contre l’un des proches de la Marocaine. Dans ce cadre, une perquisition a été menée au domicile de ce dernier et deux téléphones portables ont été saisis par les agents de la Garde civile du commandement de Murcie, rapporte El Confidencial Digital. En analysant les téléphones, les agents y ont découvert une énorme quantité de données à caractère terroriste provenant de médias associés à l’organisation terroriste Daech, ce qui a conduit à la décision d’expulsion de la Marocaine, présumée propriétaire desdits téléphones.

« Cet auto-endoctrinement […] requiert un intérêt particulier, souligné par des enregistrements particulièrement durs qu’elle conserve, mettant en scène des exécutions menées par l’organisation terroriste Daech dont les membres décapitent, tirent à bout portant ou brûlent vivant leurs victimes », explique la Direction générale de l’information de la Garde civile dans son rapport, précisant que la Marocaine fait aussi partie de « nombreux groupes sur l’application Telegram, dédiés à la propagande et à l’endoctrinement de l’organisation terroriste Daech et au recrutement de combattants et martyrs ».

À lire : La justice espagnole confirme l’expulsion d’un Marocain présumé pro-Daech

Les groupes en question forment aussi aux « tactiques militaires de combat, au maniement des armes, à la fabrication et au maniement des explosifs, à travers des tutoriels détaillés », ajoute l’Institut armé qui affirme avoir trouvé sur l’un des téléphones une vidéo dans laquelle la Marocaine « prêtait allégeance à l’organisation terroriste Daech et à son chef ». C’est donc sur la base de ce rapport que le Secrétaire d’État à la Sécurité a engagé la procédure d’expulsion de la femme, laquelle a conduit à la décision d’expulsion en date du 3 février 2020, pour une période de dix ans.

La Marocaine, mariée à un Marocain et mère d’une fille de quatre mois résidant légalement à Murcie, a tenté d’empêcher l’expulsion en déposant un recours contre cette décision devant la chambre administrative de l’Audience nationale qui vient de confirmer son expulsion, parce qu’elle représente « une menace grave » pour la sécurité nationale. La femme avait déjà fait l’objet d’une expulsion le 29 juin 2018 après avoir été détenue depuis le 15 février de cette année-là pour un crime contre les droits des travailleurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Terrorisme - Droits et Justice - Expulsion - Femme marocaine - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

Un Marocain pro-Daech expulsé d’Espagne

Un Marocain, arrêté par la police nationale en 2017 alors qu’il tentait de commettre un attentat terroriste à Madrid à Noël, a été condamné à deux ans et demi de prison. Mais il...

Espagne : un Marocain pro-Daech condamné à neuf mois de prison

La justice espagnole a condamné un jeune Marocain à 9 mois de prison pour les crimes d’auto-endoctrinement et d’auto-entraînement terroriste. Le jeune homme a bénéficié d’une...

Un Marocain pro-Daech arrêté pour endoctrinement djihadiste en Espagne

Des agents de la police nationale et des Mossos d’Esquadra ont arrêté à Vespella de Gaia (Tarragone), un Marocain de 38 ans, radicalisé et pro-Daech, accusé d’endoctrinement...

La justice espagnole confirme l’expulsion d’un Marocain présumé pro-Daech

L’Audience nationale a rejeté le recours formé par un Marocain, présumé terroriste djihadiste, pour demander l’annulation de son expulsion, décidée le 25 février 2020 par le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.