Recherche
Code de la route marocain

Actualités : Code de la route marocain

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Code de la route marocain
9 avril 2007

Code de la route/Corruption : Les agents porteront des badges

La lutte contre la corruption dans la circulation routière occupe une place de choix dans le projet de nouveau Code de la route soumis au Parlement et objet de critiques générées, globalement, par des rumeurs infondées, exception faite pour certaines amendes et des peines d'emprisonnement, jugées trop sévères par le public, mais considérées comme dissuasives selon le ministre des Transports.
8 avril 2007

Grève des transports : Les dommages collatéraux

Perturbation du trafic, risque de paralysie de l'économie, pénurie de produits de base… Alors que routiers et chauffeurs de taxis poursuivent leur grève, les dommages collatéraux n'en finissent pas. Et tout le monde paye, du gros industriel, en passant par le transitaire et jusqu'à la ménagère. Les prix des fruits et légumes ont flambé, les étalages font grise mine. Et pour cause, il n'y a pas d'arrivages depuis plusieurs jours.
7 avril 2007

Nouveau Code de la route : En route pour la prison !

Heureux détenteurs du permis de conduire, vous voilà prévenus : conformément au très controversé projet de Code de la route, une infraction peut conduire tout droit à la case prison.
16 février 2007

Permis de conduire : Nouveau système d’examen

Traitement individualisé, télésurveillance, refonte de l'examen de conduite, carte professionnelle…
5 décembre 2006

Le Maroc va durcir son code de la route

Ces dernières semaines, les accidents de la route se sont succédés à un rythme infernal au Maroc. Conscientes du problème, les autorités marocaines ont lancé une stratégie pour améliorer la sécurité routière et sont en passe d'adopter un nouveau code de la route.
20 février 2005

Saïd Taghmaoui s’investit dans la lutte contre l’hécatombe routière

« Sa Majesté a insisté sur l'efficacité et la pérennité et attend de nous des résultats concrets dans l'immédiat », ainsi s'est exprimé le ministre de l'Equipement et du Transport, M. Karim Ghallab, lors de la cérémonie donnée avant-hier, vendredi, au Palais des congrès de Skhirat sous la présidence effective du Premier ministre, M. Driss Jettou, à l'occasion de la signature d'une convention de parrainage entre le gouvernement et l'acteur marocain de renommée internationale, M. Saïd Taghmaoui.
28 septembre 2004

Saïd Taghmaoui en croisade contre les accidents de la route

Avec une moyenne de 10 morts par jour, les accidents de la route ne peuvent laisser personne indifférent.
29 août 2004

Imintanout : Vingt-neuf morts dans un accident de la route

Vingt-neuf personnes ont péri et 30 autres ont été blessées dans une collision entre un autocar, un camion et un taxi samedi au Maroc, ont déclaré les autorités marocaines.
2 juillet 2004

Vaste campagne de sensibilisation à la sécurité routière

Le ministère marocain de l'Equipement et des Transports a donné mardi le coup d'envoi d'une deuxième campagne de sensibilisation aux dangers de la route.
26 juin 2004

Permis marocain : le gouvernement espagnol approuve l’homologation

Le gouvernement espagnol, réuni vendredi en conseil des ministres, a approuvé l'accord d'homologation des permis de conduire marocains en Espagne, qui « était entré provisoirement en application » le 9 juin dernier.
18 avril 2004

Plan stratégique national pour la sécurité routière au Maroc

Les chiffres de l'insécurité routière au Maroc ne cessent de s'aggraver. En 2003, 3.878 personnes ont trouvé la mort et plus de 15.000 ont été gravement blessées dans des accidents de la circulation. Un bilan en hausse de 3% par rapport à l'année précédente, selon les chiffres du ministère marocain de l'Equipement et des Transports.
6 juillet 2002

La police marocaine donne la chasse aux véhicules à vitres teintées

Vent de panique chez les automobilistes. Tout véhicule aux vitres teintées risque de se faire verbaliser par les agents de la circulation. En prime, la voiture peut être conduite à la fourrière. Officiellement, les raisons qui sont à l'origine de cette campagne seraient d'ordre purement sécuritaire. C'est du moins les explications avancées par les responsables de la Direction générale de la Sûreté nationale.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Mohammed VI - A Propos - Contact