HRW critique les pouvoirs du Roi

24 janvier 2012 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : J.L

La réforme de la Constitution consacre les droits de l’Homme au Maroc, mais le Roi Mohammed VI conserve presque la totalité de ses pouvoirs, indique Human Rights Watch (HRW) dans son rapport annuel présenté dimanche au Caire.

La reconnaissance de l’Amazigh en tant que langue officielle et l’abolition de la torture, des enlèvements et des détentions arbitraires et le droit à un jugement équitable, sont autant d’avancées enregistrées par la nouvelle constitution votée par 98,49% des Marocains le premier juillet dernier.

Le rapport parle également de la liberté de rassemblement dans les rues et des manifestations du Mouvement 20 février, réprimées à maintes reprises. HRW est d’avis que les Marocains veulent aujourd’hui voir "ce que signifient en pratique ces principes constitutionnels".

L’organisation salue toutefois les efforts consentis par le Maroc en matière de lutte contre le terrorisme, citant l’arrestation de l’auteur de l’attentat du café Argana à Marrakech Adil El Atmani, et de huit de ses complices, ainsi que leur jugement.

L’organisation mondiale des droits de l’Homme revient notamment dans son rapport sur les centaines d’arrestations ayant suivi les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca, sans que les insculpés n’aient des procès équitables.

Pour conclure, Human Rights Watch critique fortement la liberté de la presse au Maroc, estimant que la presse écrite et électronique dispose d’une plus grande marge de manœuvre, mais que les lignes rouges restent trop importantes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Mohammed VI - Droits et Justice - Presse - Procès - Human Rights Watch (HRW) - Liberté d’expression - Censure - Prison - Réforme de la constitution - Attentat de Marrakech - Adil El Atmani

Ces articles devraient vous intéresser :

Le roi Mohammed VI renouvelle la direction de cinq grandes institutions

Du changement à la tête de cinq institutions publiques au Maroc. Le roi Mohammed VI a procédé samedi à la nomination de nouveaux directeurs généraux à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), l’Agence marocaine pour l’énergie...

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Décès de Khadija Assad : le roi Mohammed VI adresse un message à la famille

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de la grande artiste feue Khadija Assad, décédée la nuit dernière des suites d’une longue maladie.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Maroc : Une vague de racisme contre les mariages mixtes ?

Des activistes marocains se sont insurgés ces derniers jours sur les réseaux sociaux contre le fait que de plus en plus de femmes marocaines se marient avec des personnes originaires des pays d’Afrique subsaharienne. Les défenseurs des droits humains...

Coupe arabe de futsal : le roi félicite les joueurs

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations aux membres de l’équipe nationale de futsal qui a remporté, vendredi à Djeddah, la septième édition de la Coupe arabe de futsal.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Walid Regragui reconnaissant envers le roi Mohammed VI

Auréolé du titre de meilleur coach arabe de l’année, Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc exprime sa reconnaissance envers le roi Mohammed VI pour son soutien.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.