Recherche

Actualités : Conseil Français du Culte Musulman (CFCM)

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Conseil Français du Culte Musulman (CFCM)
22 juin 2005

Élections du CFCM : Les Marocains raflent la mise

Les élections du Conseil français du culte musulman (CFCM), tenu dimanche dernier, ont été marquées par une seconde victoire de la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF), proche du Maroc. Déjà arrivée en tête lors de la première élection du CFCM en avril 2003, la FNMF a une fois encore réussi à rafler la mise en arrachant 19 des 43 sièges au conseil d'administration du CFCM.
19 juin 2005

L’Islam de France divisé devant les urnes

C'est aujourd'hui que les délégués des lieux de culte sont invités à se rendre aux urnes pour élire leurs représentants nationaux et régionaux au Conseil français du culte musulman (CFCM). Reporté à plusieurs reprises, ce scrutin de liste proportionnelle va permettre de renouveler pour la première fois la direction du CFCM et de ses 25 branches en province, les Conseils régionaux du culte musulman (CRCM). Le règlement des élections est toujours le même quoique souvent contesté. Le nombre des délégués (grands électeurs) est donc toujours défini en fonction de la superficie des mosquées et autres locaux utilisés pour la prière.
25 mai 2005

Alsace : indignation après la profanation d’une tombe musulmane

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a exprimé son indignation après la profanation d'une tombe musulmane, dans la nuit de samedi à dimanche, au cimetière militaire d'Altkirch en Alsace (nord-est de la France). "Lorsqu'on sait la part prise par les soldats musulmans dans la libération de l'Alsace-Lorraine (...),
5 mai 2005

CFCM : Le Marocain Fouad Alaoui démissionne

Le secrétaire général de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), Fouad Alaoui, vient de démissionner du bureau exécutif du Conseil français du culte musulman (CFCM), rapporte jeudi le journal français "Le Figaro", relevant qu'après deux mois de répit, une nouvelle convulsion secoue le Conseil.
25 avril 2005

Les musulmans français sont sur la bonne voie

La solidarité et l'unanimité manifestées par les représentants de la communauté musulmane française après la prise en otage des deux journalistes, Christian Chesnot et Georges Malbrunot, nous a montré la forte présence d'un musulman français d'origine marocaine Mohamed Bechari . Bechari est connu aujourd'hui en tant que vice président du Conseil suprême des musulmans de France et président de la Fédération des musulmans et le secrétaire général du sommet européen des musulmans. La Gazette du Maroc ouvre ces colonnes à ce nouveau leader musulman français pour répondre à toutes les questions liées à la conjoncture actuelle de l'Islam en France.
15 février 2005

Islam de France : Comment Alger et Rabat s’impliquent dans la bataille

Engagés dans un bras de fer avec les islamistes, les pouvoirs algérien et marocain perçoivent dorénavant la France comme leur arrière-cour. Ils s'inquiètent d'y retrouver l'affrontement entre l'islam traditionnel et l'islam politique et internationaliste qu'incarne la mouvance des Frères musulmans.
26 janvier 2005

Islam de France : le Maroc a réussi à renverser la situation

En vue des élections du 5 juin, qui désigneront le nouveau président du Conseil français du culte musulman,la guerre fait rage entre les trois organisations majeures. Les organisations dans lesquelles militent les Marocains ont pris une longueur d’avance sur la Grande mosquée de Paris, contrôlée par Alger.
26 janvier 2005

Comment le Maroc a perdu la Grande mosquée de Paris

C’est en 1917 que le Comité interministériel des affaires musulmanes, organe de coordination créé par le ministère des Colonies en 1911, pousse à la création de la « Société des habous des Lieux saints de l’Islam », domiciliée à la Grande mosquée d’Alger. Cette association est présidée par Si Kaddour Benghabrit, grand chambellan du sultan du Maroc.
13 décembre 2004

Comment le Maroc contrôle l’islam de France

Un communautarisme latent, des pics de montées antisémites ou judéophobes ont décidé les autorités françaises à rendre lisible et maîtrisable l’Islam, la deuxième religion du pays. Dès 1999 en effet, une invitation à six grandes mosquées indépendantes, six fédérations culturelles et six personnalités musulmanes est lancée par le ministre de l’Intérieur de l’époque, Jean Pierre Chevènement.
17 novembre 2004

Les musulmans de France essaient d’éviter la crise

S'il y a une chose sur laquelle les représentants de l'islam de France sont tombés d'accord hier matin lors de leur rencontre avec Dominique de Villepin, ministre de l'Intérieur chargé des cultes, c'est que « la question des élections destinées à renouveler le Conseil français du culte musulman (CFCM) n'est pas réglée ».
10 novembre 2004

La tension monte chez les musulmans de France

Dalil Boubakeur cherche l'appui du ministère de l'Intérieur pour sauver sa présidence du Conseil français du culte musulman
4 novembre 2004

Le Marocain Fouad Alaoui double Boubakeur au Conseil du culte musulman

Face à la bouderie de Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), ses adjoints ont décidé de faire sans lui. Fouad Alaoui, vice-président de cette instance, va réunir, jeudi 11 novembre à Paris, les présidents des conseils régionaux du culte musulman (CRCM). « Avec l'accord de l'autre vice-président », Mohammed Béchari, affirme-t-il. Objectif : « Que les présidents des CRCM s'expriment d'une seule voix pour dire que le CFCM est une instance à laquelle nous tenons, et qu'il faut qu'elle reprenne le cours normal de son fonctionnement », explique Alaoui.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - A Propos - Contact