Karkoubi, la drogue de la mort au Maroc

16 avril 2013 - 12h47 - Maroc - Ecrit par : J.L

La drogue des pauvres, plus connue sous le nom de "karkoubi", fait des ravages au Maroc. Vendue entre 2 et 100 dirhams la pilule, cette drogue serait à l’origine des actes de vandalisme commis jeudi à Casablanca par les fans des FAR de Rabat, venus encourager leur équipe face au Raja de Casablanca.

Le "touar" (révolutionnaire) par exemple, psychotrope qui arrive depuis peu directement de Libye, est une drogue qui fait perdre à son consommateur le sens des réalités. Ceux qui en prennent, commettent plus facilement des crimes crapuleux. Les accros au "Timssah" (crocodile) qui provient d’Algérie, meurent quant à eux pour la plupart au bout de deux ans. "Boula Hamra" (ampoule rouge), "Skhouna", "Khrichicha", ou encore "Guadalupe", sont toutes des drogues similaires aux effets dévastateurs.

Des jeunes qui en ont consommé, ont été jusqu’à tuer leur propre famille, explique El Mostapha Daouf, coordinateur de l’association Kifah de lutte contre le karkoubi à Bladi.net. Les auteurs des attentats de Casablanca du 16 mai 2003, auraient eux aussi été endoctrinés grâce au karkoubi.

El Mostapha Daouf, qui habite à Kariane central, célèbre bidonville de Casablanca, père de famille et ex-toxicomane sauvé par sa femme et la volonté de s’en sortir, nous explique également que les effets diffèrent en fonction des drogues utilisées.

Le militant revient pour nous sur les origines du karkoubi au Maroc, qui remonteraient au début des années 1970. La drogue était alors achetée dans des pharmacies avec de fausses ordonnances. Aujourd’hui, le karkoubi arrive de différents pays, notamment d’Algérie et d’Amérique Latine, et est vendu sur les marchés noirs.

Une étude réalisée il y a 4 ans au Maroc, estimait le nombre de personnes consommant des psychotropes dans le pays à près de 3% de la population, d’après Khalid Ouqezza, psychiatre et l’un des auteurs de l’enquête, que nous avons questionné.

Enfin - d’après des chiffres officieux - 57% des détenus de la prison Oukacha de Casablanca ayant commis des crimes, auraient agi sous l’effet du karkoubi, dont la consommation donne des envies de meurtre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Football - Casablanca - Drogues - Raja Casablanca - Pauvreté - Enquête - Prison - FAR Rabat - Criminalité - Prison d’Oukacha - Karkoubi - Psychotropes

Aller plus loin

Une nouvelle drogue fait des ravages au Maroc

Une nouvelle drogue dénommée « Lpoufa » ou « cocaïne des pauvres », fait des ravages depuis quelques jours, détruisant la vie de plusieurs jeunes casablancais.

Espagne : un vaste réseau de trafic de karkoubi démantelé

La police espagnole a démantelé le plus grand réseau hispano-marocain de production de karkoubi, une drogue très puissante composée d’un mélange de psychotropes, de haschich,...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la...

Le karkoubi marocain fait des ravages chez les jeunes en Espagne

Le karkoubi, appelé la « drogue des pauvres » en raison de son faible coût de préparation et de vente, est de plus en plus consommé en Espagne, notamment par les jeunes chez qui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Classement FIFA : bond spectaculaire de l’équipe du Maroc féminine

Après leur qualification historique pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine, les Lionnes de l’Atlas grimpent de 14 places au dernier classement FIFA, soit la meilleure progression au niveau mondial.

Brahim Diaz bientôt fixé sur son avenir

Alors que l’AC Milan, que Brahim Diaz a rejoint sous forme de prêt, cherche à le garder, le Real Madrid a l’intention de proposer un nouveau contrat à l’attaquant espagnol d’origine marocaine.

Equipe du Maroc : Hervé Renard à la rescousse ?

Hervé Renard, l’entraîneur des Bleues jusqu’aux Jeux olympiques de Paris 2024, a des ambitions claires pour son avenir : diriger une sélection masculine lors de la Coupe du monde 2026. Et pourquoi pas celle du Maroc ?

Le parcours historique des Lions de l’Atlas booste les candidatures à l’académie Mohammed VI

Des anciens pensionnaires de l’académie Mohammed VI de football (AMF) ont aussi contribué à la percée de l’équipe du Maroc à la coupe du monde. Cette contribution produit désormais un impact positif sur ce centre de formation national qui reçoit de...

À 14 Ans, Bouchra Karboubi a défié la « Hchouma » pour devenir arbitre

L’arbitre marocaine Bouchra Karboubi, 36 ans, est entrée dans l’histoire en tant que première femme arabe et deuxième femme africaine à tenir le sifflet dans une finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

Entre le Maroc et l’Espagne, Brahim Diaz a fait son choix

Le milieu offensif du Real Madrid, Ibrahim Diaz, aurait finalement fait son choix entre l’Espagne et le Maroc. Une annonce dans ce sens doit se faire très prochainement.

Après ses réalisations au Mondial, Ziyech regagnera Chelsea confiant

En mauvaise posture à Chelsea, l’international marocain Hakim Ziyech brille à la coupe du monde Qatar 2022. De quoi inciter les dirigeants de son club à le garder ou de potentiels prétendants à le recruter d’ici janvier 2023.

Chelsea brade Hakim Ziyech

Après avoir échoué à signer l’international argentin Enzo Fernandez, qui a brillé au Mondial Qatar 2022 avec l’Argentine, sacrée championne pour la troisième fois de son histoire, Chelsea souhaite recruter le milieu de terrain de Tottenham,...

Royal air Maroc fait un cadeau aux supporters marocains

En vue d’accompagner les Lions de l’Atlas en compétition au Qatar, Royal air Maroc prévoit de mettre en place un nouveau programme de vols Casablanca-Doha-Casablanca en cas de leur qualification aux huitièmes de finale.

Maroc : une aide versée aux familles

Comme annoncé, l’aide prévue pour les familles marocaines dans le besoin sera versée par le gouvernement. Celle-ci devrait intervenir sous peu. Quel montant ? quand est-ce qu’elle sera versée ?