Recherche
TGV - Maroc

Actualités : TGV - Maroc

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : TGV - Maroc
3 octobre 2007

Un TGV à défaut du Rafale

Après le refus du roi Mohammed VI d'acheter l'avion de combat de Dassault, Rabat négocie avec l'Élysée la fourniture du TGV. Le geste royal permettrait de maintenir la visite, fin octobre, de Nicolas Sarkozy au Maroc.
20 juin 2007

TGV : 1500 km pour 100 milliards de DH !

Evoqué pour la première fois de manière réaliste en 2003, le projet de construction de lignes ferroviaires à grande vitesse prend forme. Certes, de manière progressive, mais la lenteur du processus est normale quand on connaît l'ampleur qu'un tel projet pourrait revêtir, aussi bien sur le plan financier que technique. En effet, alors qu'en 2003 on parlait d'une seule ligne, aujourd'hui, le Maroc envisage la mise en place au cours des 20 prochaines années d'un réseau de 1 500 km. A 70 MDH en moyenne le km (prix d'aujourd'hui), le compte est vite fait : le chantier nécessitera pas moins de 100 milliards de DH d'investissements, auxquels il faudra, bien entendu, ajouter le coût des rames.
25 avril 2007

Conducteurs marocains pour TGV saoudien

En prévision d'un appel d'offres portant sur la construction et l'exploitation de la ligne de TGV entre Djeddah et La Mecque de 55 milliards de dirhams, la SNCF serait en contact avec l'ONCF pour le recrutement des conducteurs de train qui seront par la suite formés au pilotage des TGV.
15 avril 2007

Mise en place d’un TGV maghrébin

Les ministres des Transports des cinq pays de l'Union de Maghreb arabe (UMA) se sont réunis, le jeudi 29 mars 2007, au palais des congrès à Skhirat. Aux termes de cette rencontre, ils ont convenu de consolider la coopération dans les différents secteurs de transports. Ainsi, deux conventions ont été approuvées. La première a trait au transport maritime et vise le développement de ce secteur en vue d'accompagner les besoins du commerce extérieur des pays de l'UMA. La deuxième convention, quant à elle, porte sur la reconnaissance progressive des permis de conduire.
7 avril 2007

L’ONCF révolutionne les chemins de fer

Des chevaux d'acier qui galopent à toute vitesse, puis se transforment progressivement en trains rapides (TGV), roulant à vive allure, avant de surplomber une ville moderne semblable à New York où ils s'arrêtent dans une gare ultra équipée. Ce film publicitaire de quelques secondes, brillamment conçu et mis en scène par l'agence de communication Saga pour le compte de l'Office national des chemins de fer (ONCF), se veut la nouvelle image que celui-ci veut désormais donner aux chemins de fer marocains.
1er mars 2007

TGV : Casablanca-Marrakech en une heure

Après l'autoroute qui ralliera d'ici l'été prochain, Casablanca à Marrakech, via Settat, soit environ 230 km, un autre grand projet à grande envergure pourrait voir le jour sur ce même trajet. En effet, compte tenu de l'élan réformateur donné par le Souverain et des liens étroits unissant le royaume et la France en matière de développement économique, on parle de plus en plus de la réalisation d'un TGV, train à grande vitesse entre les villes de Settat et Marrakech. L'ambassadeur de France à Rabat François Thibaud a effectivement annoncé que le financement d'une étude de faisabilité d'un TGV entre les deux villes était sur le point d'être lancé.  Si ce projet devait aboutir, cela mettrait Settat à seulement 45 minutes de trajet de Marrakech !
18 février 2007

Le TGV au Maroc ?

L'ONCF envisage sérieusement de mettre en place des lignes de TGV.
15 octobre 2005

Un TGV Casablanca Marrakech Agadir envisageable

Karim Ghellab, le ministre de l'Equipement et des Transports a annoncé mardi que le projet du TGV casablanca-Marrakech-Agadir est envisageable dans le cadre d'un partenariat entre le Maroc et la France. Ghellab a souligné que le Royaume souhaite réaliser à ce propos une étude avec l'aide de la France sous forme d'un appui financier à l'ONCF, dans le cadre du Fonds d'Etudes et d'aides au secteur Privé (FASEP), avec le concours de consultants Français en vue d'approfondir les études relatives au projet en question.
10 avril 2005

Le Maroc veut se doter de TGV français à l’horizon 2015

Le Premier ministre, M. Driss Jettou, a été reçu, hier matin, au Palais de l'Elysée, par le Président français Jacques Chirac. Cette audience s'est déroulée en présence notamment du ministre français des Affaires étrangères, M. Michel Barnier et des ambassadeurs du Maroc à Paris et de France à Rabat. Dans une déclaration à la presse, M. Jettou a rappelé les liens « exceptionnels » qui unissent le Président Chirac et Sa Majesté le Roi Mohammed VI, soulignant que « la qualité de ces relations influent grandement sur les rapports entre les deux pays ».
12 janvier 2005

Le TGV Casablanca - Marrakech coûtera 3 milliards d’euros

« Ce n'est pas un rêve », s'exclame le directeur général de l'Office national des chemins de fer (ONCF), Mohamed Rabie Khlie. Une étude préliminaire a été effectuée et confirme la rentabilité économique d'une ligne à grande vitesse Casablanca-Marrakech dans un premier temps, puis jusqu'à Agadir. Selon le ministère des Transports, « le Maroc confirme ainsi sa politique d'infrastructures. C'est déjà le cas avec les autoroutes. À présent, le réseau ferroviaire doit proposer une alternative aux usagers. »
6 décembre 2004

Un TGV Casa-Marrakech-Agadir dans 10 ans

Deux études de faisabilité ont démontré la nécessité et la rentabilité du projet. Le premier axe, Casablanca - Marrakech - Agadir via Essaouira, devrait coûter 22 milliards de DH, en plus de 100 MDH pour les études techniques. Casa - Tanger et Casa - Oujda sont prévus par la suite.
20 mai 2004

Renfort en ferries à grande vitesse sur la ligne Algésiras-Tanger

Des ferries à grande vitesse seront mis en service dans les prochains jours pour renforcer la flotte des navettes entre les deux rives du Détroit de Gibraltar en prévision de la prochaine "Opération-Transit", a indiqué lundi une source proche d'une compagnie espagnole de transport maritime.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - A Propos - Contact