Recherche
TGV - Maroc

Actualités : TGV - Maroc

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : TGV - Maroc
11 décembre 2013

ArcelorMittal fournira 46.000 tonnes de rails pour le futur TGV marocain

La compagnie ArcelorMittal vient de signer un accord avec l'Office National des Chemins de Fer (ONCF), pour la fourniture de 46.000 tonnes de rails, qui serviront pour les lignes ferroviaires du futur TGV marocain.
8 avril 2013

Colas construit la LGV Tanger-Kénitra

La visite de François Hollande au Maroc a été bénéfique pour les entreprises françaises implantées dans le Royaume. Colas Rail Maroc, filiale du géant français Bouygues, l'a démontré en s'adjugeant la conception et la construction des 185 kilomètres de voies doubles de la première Ligne à Grande Vitesse, qui reliera Tanger à Kénitra.
4 avril 2013

Le TGV, symbole de la "colocalisation" franco-marocaine

François Hollande se trouve actuellement au Maroc pour conforter les relations économiques et notamment la "colocalisation", qui vise la création d'emplois dans les deux pays. Le chantier controversé du TGV Tanger-Casablanca est le nouveau symbole de cette relation "win-win". Reportage France 24.
24 juillet 2012

Le TGV marocain en marche

Le Maroc comptera sous peu son premier TGV. Le premier TGV africain. Une belle vitrine pour Alstom et la SNCF (Société Nationale des Chemins de Fer française) qui feront ainsi montre de leur savoir-faire en la matière après les accidents qu'a connu la Chine avec ses trains grande vitesse. Sans oublier bien sûr l'ONCF (Office National des Chemins de Fer marocaine) qui, par ce chantier, entre dans la cour des grands.
18 mai 2012

Le projet TGV crée la polémique

Le projet de Ligne à Grande Vitesse au Maroc ne semble pas convaincre. Le "TGV marocain", construit par le français Alstom, coûtera la plus de 25 milliards de dirhams, l'équivalent de 25.000 écoles dans le monde rurale, 16.000 bibliothèques, 25 centres universitaires hospitaliers ou encore 6000 hectares de zones industrielles. Le collectif "Stop TGV" appelle à l'arrêt du chantier. Un reportage AFP.
24 avril 2012

Le PJD défend le TGV

Les partis politiques qui s'opposent au projet du TGV marocain aujourd'hui, l'applaudissaient auparavant et en ont même signé les premiers accords, a déclaré le ministre de l'Equipement et du Transport Abdelaziz Rebbah, lors d'une conférence de presse tenue samedi à Rabat.
3 avril 2012

USFP : "La LGV est une forme de corruption"

La ligne à grande vitesse (LGV) marocaine est une forme de corruption, a estimé Abdelhadi Khaïrat, membre du bureau politique de l'Union Socialiste des Forces Populaires (USFP).
22 février 2012

Nouvelle campagne "Stop TGV !" au Maroc

Le projet de la Ligne Grande Vitesse (LGV) représente "le Maroc que nous ne nous souhaitons pas", explique un groupement d'associations de la société civile marocaine, à l'origine d'une campagne baptisée "Stop TGV !".
19 février 2012

Future ligne à grande vitesse marocaine

Le Maroc va se doter d'une ligne à grande vitesse (LGV) d'ici à 2015. Celle ci, d'un coût de 20 milliards de dirhams, reliera dans un premier temps Tanger à Casablanca. Le réseau devrait par la suite s'étendre à Marrakech et Agadir.
15 février 2012

Le Fades finance la LGV marocaine

Le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES) vient d'injecter 864 millions de dirhams dans le projet de Ligne grande vitesse (LGV) entre Tanger et Casablanca.
22 janvier 2012

Benkirane maintient le projet de TGV

Le projet ferroviaire du TGV marocain sera maintenu a affirmé le chef de l'exécutif marocain Abdelilah Benkirane, lors de la présentation du programme de son gouvernement jeudi devant le parlement.
22 décembre 2011

Lahcen Daoudi : "Le projet du TGV marocain est catastrophique"

Le projet du TGV marocain pourrait être retardé jusqu'en 2020 ou 2025 pour ne pas épuiser le budget d'investissement de l'Etat, a déclaré le député du Parti Justice et Développement Lahcen Daoudi, pressenti pour diriger le ministère de l'Équipement.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Mohammed VI - A Propos - Contact