Recherche
Melilla

Actualités : Melilla

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Melilla
12 janvier 2005

Juan Carlos en visite au Maroc

Le roi d'Espagne Juan Carlos se rend au Maroc du 17 au 19 janvier en visite d'Etat pour aposer son sceau à la normalisation des relations entre les deux pays, après la crise traversée sous le précédent gouvernement conservateur espagnol.
2 janvier 2005

Juan Carlos ’autorisé’ à venir au Maroc

Les 17, 18 et 19 janvier prochain, le Roi Juan Carlos et son épouse seront en visite au Maroc. La famille royale espagnole a à ce propos souhaité atterrir à Tétouan, ville symbolique pour avoir été la capitale du protectorat espagnol dans le nord du Maroc.
20 septembre 2004

Des agents 007 à Sebta et Melillia

Après le 11 mars, Sebta a été pointée du doigt comme une ville intégriste où pullulaient les terroristes de tous gabarits. En juillet, Madrid avait annoncé des mesures exceptionnelles pour améliorer la lutte antiterroriste, surtout pour les deux villes enclavées du Maroc. Notamment en augmentant le nombre des agents antiterroristes. Depuis quelques jours, de nouvelles brigades ont débarqué dans les villes. Près du quart des 357 agents antiterroristes réservés au territoire espagnol sera expédié vers Sebta et Melillia.
31 août 2004

Melilla, improbable port de départ vers l’Europe pour clandestins africains

Originaires d'Afrique noire ou d'Algérie, plus de 700 immigrants clandestins en quête de rêve européen se morfondent depuis parfois des années dans l'enclave espagnole de Melilla, entre cabanes en carton et centre temporaire d'accueil, dans l'attente d'une improbable régularisation.
12 juillet 2004

« Melillia n’aidera plus jamais le Maroc »

Le président de la ville occupée de Melillia, Juan José Imbroda, a annoncé, cette semaine, sur les ondes de la radio nationale d'Espagne que le gouvernement autonome de cette ville ne prendra plus aucune initiative pour aider le Maroc.
16 avril 2004

Espagne - Maroc : Première visite officielle de M. Zapatero dans quelques jours

Le futur chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero effectuera sa première visite officielle à l'étranger au Maroc, "dans les prochains jours", a-t-il annoncé jeudi lors du débat d'investiture devant le Congrès des députés.
8 février 2004

Regain de tension diplomatique entre Rabat et Madrid

ministère marocain des Affaires étrangères où il s'est vu signifier "le mécontentement" des autorités marocaines après le survol jeudi du Nord du royaume par des avions militaires espagnols, rapporte samedi l'agence marocaine MAP.
4 février 2004

Relations maroco-espagnoles : chronique d’une normalisation annoncée

Après deux années de relations difficiles, voire conflictuelles, le Maroc et l'Espagne ont décidé de renouer leurs liens. La perspective d'une normalisation des relations bilatérales était tracée à l'occasion d'une rencontre à Quintos de la Mora (Tolède), en pleine crise diplomatique, au mois de juin 2002.
8 décembre 2003

Aznar : l’homme qui hait le Maroc

Les gouvernements marocain et espagnol tiennent, aujourd'hui et demain, à Marrakech, la réunion de la haute commission mixte prévue par le traité d'amitié et de coopération signé entre les deux pays en 1991. Une réunion, qui devait avoir lieu, il y a deux ans, mais qui fut reportée à cause de la crise diplomatique entre les deux pays.
8 décembre 2003

Maroc/Espagne : les vestiges de conflits territoriaux séculaires

Les relations entre le Maroc et l'Espagne restent encore affectées fin 2003 par les vestiges de conflits territoriaux séculaires alors que le chef du gouvernement espagnol José Maria Aznar doit effectuer une visite de coopération dans le royaume les 8 et 9 décembre.
23 octobre 2003

Sebta et Melillia : une marocanité indiscutable

Le gouvernement espagnol est appelé à ouvrir un dialogue avec son homologue marocain sur l'avenir de Sebta et Melillia afin d'aboutir à des solutions acceptables par les deux pays, sans "marchander sur la marocanité" des deux villes, a souligné Maximo Cajal, diplomate espagnol à la retraite et actuel conseiller en politique internationale du Parti socialiste Ouvrier Espagnol (PSOE).
23 septembre 2003

Contrebande : perte de 450.000 emplois au Maroc

La commercialisation au Maroc de marchandises de contrebande d'une valeur de 1,5 milliard d'euros provenant des villes occupées de Sebta et Melilla freine le développement économique normal et représente une perte de 450.000 postes d'emploi.

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - A Propos - Contact