Recherche

Actualités : Polygamie

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Polygamie
30 août 2010

La polygamie passible de 5 ans de prison en France

Le ministre français de l’intérieur Brice Hortefeux, a proposé deux projets de réforme visant le retrait de la nationalité française aux immigrés étrangers impliqués dans des meurtres de représentants de l’ordre français ou coupables de polygamie.
20 juillet 2010

Une Marocaine de France poursuit son mari pour polygamie

Mariée depuis 18 ans et mère de trois enfants, Naïma a découvert que son époux avait contracté un deuxième mariage en 1998 au Maroc en déclarant qu’il était célibataire. Elle a donc décidé de porter plainte contre celui-ci pour polygamie en France et au Maroc.
25 mars 2009

836 mariages polygames en 2008 au Maroc

Selon les chiffres fournis par le Ministère de la justice pour l'année 2008, « seulement » 836 cas de mariages polygames ont été contractés dans le pays. Cela représente 0,27% des mariages au Maroc, en baisse continue depuis plusieurs années.
7 mars 2009

Moudawana : mentalités bloquées

Cinq années après son entrée en vigueur, quel bilan peut-on dresser de l’application du nouveau Code de la famille ? Entre l’optimisme de certains et le pessimisme d’autres, il est difficile à établir. Toutefois, l’on s’accorde à dire que bien que le changement soit lent, des progrès sont bien là.
23 février 2009

Au Maroc, le mariage sans acte de... mariage

Après plus de sept ans de mariage, Hamid S., fermier dans un petit village (Ba Mohamed) des alentours de Fès (nord-est du Maroc), pense enfin à officialiser son mariage. Il explique : “On m’a expliqué l’intérêt d’un acte de mariage."
13 mars 2008

Polygamie, le combat continue

Trop de polygames, trop de tolérance de la part des juges et des moyens insuffisants, c'est le bilan que fait l'Association Démocratique des Femmes au Maroc après quatre années d'application de la réforme du code de la famille. Quand aux mentalités, elles évoluent lentement en la matière.
8 mars 2008

Le Code de la famille, une loi asexuée ?

Le Code de la famille n'est le code ni de la femme ni de l'homme. Mais des deux. Le législateur a tenté avant tout de rééquilibrer les droits. Est-ce que les tribunaux de la famille ont suivi ou pas ? La question est d'autant plus pertinente que l'actualité est marquée par deux événements : la Fête de la femme prévue le 8 mars et le Code de la famille qui souffle sa 4e bougie. La loi 70-03 a indéniablement régénéré l'ancien statut personnel et familial : coresponsabilité et égalité entre époux, abolition de la tutelle matrimoniale, verrouillage de la polygamie…
7 mars 2008

52% des Marocains pensent que la Moudawana protège l’unité de la famille

Près de 52 pc des Marocains estiment que le Code de la famille protège, en premier lieu, l'unité de la famille, selon un sondage sur la perception du code de la famille par la population, réalisé par le Centre des droits des gens.
23 février 2008

Moudawana, quatre ans pour rien ?

Entré en application en février 2004, le nouveau Code de la famille souffle sa quatrième bougie. L'occasion de revenir sur le bilan de cette réforme emblématique.
11 février 2008

Les mariages ont augmenté de 9% en 2007

Quelque 297.660 actes de mariages ont été conclus au Maroc en 2007 contre 272.989 en 2006, soit une augmentation de 9,04 pc. Quelque 18.751 jugements de validation des mariages ont été également rendus l'année dernière par les tribunaux contre 16.832 en 2006, soit une augmentation de 11,40 pc.
26 janvier 2008

Mariages précoces : 9 demandes sur 10 autorisées

Beaucoup de débats autour de la Moudawana et de son application. Avec la même conclusion : il faut réviser la loi. Des rencontres, séminaires et forums tenus sur les droits des femmes permettent de dresser un état des lieux de la situation tout en dégageant un certain nombre de recommandations pour combler le vide. Concernant d'abord le mariage des mineures qui intervient suite à des abus sexuels ou autres motifs, le code de la famille ne précise pas l'âge minimum mais laisse une large place au pouvoir du juge.
13 janvier 2008

Les derniers polygames marocains

Le nouveau Code de la famille n'est pas venu à bout d'un phénomène, la polygamie, que l'on dit en baisse et que les chercheurs taxent de “curiosité sociologique”. Enquête. “Je les aime toutes les deux, mais je dois avouer que la deuxième est ma préférée. Elle est jeune, belle et prévenante”. Marié à deux femmes, Abou Hamza, un Casablancais de 45 ans, avoue ne pas pouvoir “taire ce que lui dicte son cœur”. Et il se défend de toute discrimination conjugale entre ses deux moitiés. Sa première épouse, 41 ans, rencontrée sur les bancs de l'université, est la mère de ses quatre enfants. La deuxième, qui affiche seulement 20 ans au compteur, a l'âge de l'une de ses filles.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Mohammed VI - A Propos - Contact