Recherche
Association Marocaine des Droits Humains (AMDH)

Actualités : Association Marocaine des Droits Humains (AMDH)

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Association Marocaine des Droits Humains (AMDH)
26 juin 2009

Droits de l’Homme au Maroc : écart entre discours officiel et pratique

La situation des droits de l'Homme au Maroc « se caractérise par l'écart existant entre le discours officiel et la pratique réelle des appareils de l'Etat », a affirmé mercredi l'Association marocaine des droits humains (AMDH, indépendante).
1er juillet 2008

Droits de l’homme, les rapports pleuvent, les critiques aussi

Mardi 24 juin. C’est dans son local flambant neuf du 6, rue Aguensouss, aux abords du centre-ville de la capitale, que l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) a choisi de présenter son rapport sur la situation des droits humains au Maroc en 2007 et les premiers mois de 2008. Parmi les thèmes abordés, une série de problématiques désormais « classiques » : droits de la femme et leur application, irrégularités électorales, droit à la santé, à l’éducation, hausse des prix, non-respect du droit du travail, la liste est longue.
27 avril 2008

L’UE soutient un « plan d’action » marocain des droits de l’homme

Le Maroc et l'Union européenne (UE) ont lancé conjointement vendredi à Rabat le processus de mise en oeuvre d'un « Plan d'action » en matière de démocratie et de droits de l'homme, en application de la Déclaration de Vienne adoptée par 171 Etats en 1993. L'UE a débloqué une somme de deux millions d'euros en soutien au programme marocain, a indiqué Bruno Dethomas, représentant de l'UE à Rabat.
20 avril 2008

Ahmed Herzenni sur la sellette

Sale temps pour Ahmed Herzenni. Le Président du Conseil consultatif des Droits de l'Homme (CCDH) ne fait plus l'unanimité. Son action ainsi que ses discours sont contestés par les associations de défense des droits de l'Homme et les victimes des années de plomb.
10 avril 2008

Droits de l’homme, le verdict de l’ONU aujourd’hui

C'est aujourd'hui, à partir de 17h (GMT), que le Conseil des droits de l'homme des Nations unies à Genève devait rendre son verdict, après examen du rapport sur la situation des droits de l'homme au Maroc. Ce document a été présenté à l'instance onusienne, mardi dernier, dans le cadre de l'examen périodique universel (EPU).
9 avril 2008

Emprisonné sous trois Rois, le plus vieux détenu du Maroc retrouve la liberté

Le plus vieux détenu politique du Maroc, qui a goûté au cachot sous les trois souverains chérifiens, savoure à 73 ans au pied des montagnes du Moyen-Atlas à Béni Mellal, la liberté qu'il vient de recouvrer le 4 avril à la faveur d'une grâce royale. « Je ne mérite pas la grâce royale car je n'ai commis aucun délit. Une grâce royale après huit mois de détention, c'est une humiliation. Les autorités ont dû classer mon dossier sous la pression internationale », affirme Mohamed Bougrine, ce militant de gauche de 73 ans.
1er mars 2008

Appel à la libération de Fouad Mourtada

Près de 150 ingénieurs marocains et militants des droits de l'homme ont réclamé samedi la libération de Fouad Mourtada condamné le 22 février à trois ans de prison pour avoir « usurpé » l'identité du frère du roi Mohammed VI. « Libérez Mourtada tout de suite », ont scandé les protestataires rassemblés devant la prestigieuse Ecole Mohammadia des Ingénieurs de Rabat (EMI) dont le jeune ingénieur en informatique, âgé de 27 ans, a été lauréat en 2005.
29 février 2008

Pétition internationale pour dépénaliser l’homosexualité au Maroc

Une pétition internationale en faveur de la dépénalisation de l'homosexualité consentie au Maroc a été lancée par deux organisations des droits de l'Homme américaine et marocaine après la récente condamnation de six personnes dans le nord du royaume. Human Rights Watch basée à New York et l'Association marocaine des droits humains appellent le gouvernement marocain abroger la loi condamnant à des peines de prison des actes d'homosexualité librement consentis.
20 février 2008

La prison pour 34 manifestants accusés de destruction de biens publics

La cour d'appel de Fès a condamné mardi soir 34 personnes à 3 mois de prison ferme pour leur implication dans des actes de destruction de biens publics lors d'une manifestation non autorisée. Les mis en cause, condamnés en outre à verser une amende de 500 dirhams, étaient poursuivis en l'occurrence pour attroupement armé et destruction de biens publics lors d'une manifestation contre la cherté de la vie, à Sefrou le 23 septembre dernier.
18 février 2008

Le Maroc continue à faire des prisonniers politiques

Tôt ce vendredi matin, la nouvelle s'est répandue. Hajj Nacer, 95 ans, condamné à trois de prison pour atteinte aux valeurs sacrées, est mort en détention, derrière les barreaux de l'établissement pénitentiaire de Settat. Le record est battu : le Maroc, le plus beau pays du monde, chante la pub de l'Office du tourisme, avait son plus vieux prisonnier du monde. Mauvaise nouvelle, le Royaume vient de le perdre…
23 juin 2007

On torture encore au Maroc

Des associations des droits de l'Homme dénoncent la persistance de la torture au Maroc, malgré une loi l'incriminant. Un sit-in est organisé, le 26 juin 2007 à Rabat.
10 mai 2007

Une femme à la tête de l’AMDH

Khadija Ryadi, une militante du parti Annahj, vient d'être élue présidente de l'Association marocaine des droits de l'Homme (AMDH). C'est la première fois qu'une femme prend les commandes de cette association.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Mohammed VI - A Propos - Contact