Recherche
Attentats de Casablanca

Actualités : Attentats de Casablanca

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Attentats de Casablanca
30 mai 2003

Attentats : six terroristes "réservistes" traduits en justice

Six personnes impliquées dans les attentats du 16 mai à Casablanca et soupçonnées d'avoir été des "éléments de réserve" pour des attaques terroristes, ont été présentées au parquet, a indiqué jeudi le procureur de Casablanca.
30 mai 2003

Attentats : le roi du Maroc annonce "la fin de l’ère du laxisme"

Le Maroc va mettre fin à "l'ère du laxisme" tout en poursuivant la voie de la "démocratie et de la modernité", a assuré jeudi le roi Mohammed VI, douze jours après les attentats terroristes du 16 mai à Casablanca.
30 mai 2003

Texte intégral du Discours Royal du 29 mai 2003

"Louange à Dieu Prière et Salut sur le Prophète, Sa Famille et Ses Compagnons
30 mai 2003

le Roi décide des dotations financières exceptionnelles aux victimes

SM le Roi Mohammed VI a décidé l'octroi de "dotations exceptionnelles" aux familles des victimes des attentats du 16 mai dernier à Casablanca.
27 mai 2003

Marche de Casablanca : entre devoir de mémoire et temps de la clarification

Le temps de la clarification serait donc venu. Le tocsin de la fin du populisme et du discours forcément démagogique, aurait-il enfin sonné, après les morts de Casablanca et la terreur d'une terrible nuit de ce mois que l'adage disait joli ?
27 mai 2003

« Nous, les juifs marocains, n’allons pas capituler »

Face au Bar « Al Faraj », au croisement des rues Lacépède et Jean-Jacques-Rousseau, un petit groupe de juifs et de musulmans du quartier tentent de s'organiser. Leur obsession, c'est de mettre sur pied au plus vite une grande cérémonie oecuménique en plein air devant le Cercle israélite, à l'endroit même où, le 16 mai au soir, un des cinq commandos-suicides a fait exploser ce qui fait office de centre culturel de la communauté juive de Casablanca.
27 mai 2003

Maroc : l’islamisme politique fragilisé par les attentats

Les attentats meurtriers du 16 mai à Casablanca ont fragilisé l'islamisme politique au Maroc, en particulier le Parti justice et développement (PJD), principale force d'opposition parlementaire, qui dénonce des "règlements de compte politiques".
27 mai 2003

Attentats : comparution lundi de trois personnes impliqués

Trois personnes impliquées dans les attentats du 16 mai, à Casablanca, parmi lesquelles se trouverait un kamikaze rescapé, ont comparu lundi devant un tribunal de Casablanca, a-t-on appris de source judiciaire.
26 mai 2003

Les auteurs des attentats de Casablanca ont été assistés par Al-Qaida

Les auteurs des attentats de Casablanca ont été assistés par "des experts d'Al-Qaïda, venus au Maroc aider à la planification, la préparation et à l'exécution de ces attaques terroristes", a affirmé M. Rohan Kumar Gunaratna, chercheur universtaire au Centre d'étude sur le terrorisme et la violence politique de l'université écossaise de St Andrew.
26 mai 2003

Le cerveau des kamikazes avait été condamné dans l’affaire de vol d’armes à Taza

Le principal recherché par son implications dans les attentats du 16 mai dernier n'est pas un inconnu du bataillon des intégristes. Non plus des services de sécurité. Son nom a déjà figuré lors du procès sur les détournements d'armes de la caserne de Taza. Il avait été condamné par coutumace par le tribunal militaire de Rabat.
25 mai 2003

Attentats de Casa:Des milliers de Marocains défilent à Casablanca

Plusieurs centaines de milliers de Marocains ont défilé dimanche matin dans le centre de Casablanca (100km au sud de Rabat) pour dire "non au terrorisme" après les attentats du 16 mai qui ont fait 43 morts et une centaine de blessés.
25 mai 2003

Quatre nouveaux suspects recherchés par les autorités

Les autorités marocaines ont lancé un avis de recherche à l'encontre de quatre personnes dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Casablanca, a annoncé hier le wali, directeur général des affaires intérieures au ministère de l'Intérieur, Mohammed Yassine Mansouri. Il s'agit des dénommés Hamid Farki, Abdellah Nabil, alias « Sohaib », Brahim Achiri, alias Brahim « Al Agadiri » dit, « Ould Al Marrakchia », et de Toufik El Hanouichi, a ajouté M. Mansouri dans une déclaration de presse.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - A Propos - Contact