Recherche

Actualités : Peine de mort

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Peine de mort
24 novembre 2020

Maroc : peine de mort pour un pédophile

Un homme âgé de 63 ans, reconnu coupable du viol et de l'assassinat d'un garçon de 12 ans à El Hajeb, a été condamné à la peine capitale par la chambre criminelle près le tribunal de première instance de Meknès.
16 novembre 2020

Peine de mort : le CNDH appelle le Maroc à voter en faveur du moratoire universel

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) continue ses actions pour l’abolition de la peine de mort. C’est dans cette optique qu’il a suggéré au Maroc de voter en faveur de la résolution relative au moratoire universel sur l’application de la peine de mort, lors de la prochaine session de la 3ᵉ commission de l’ONU.
3 novembre 2020

Confirmation de la condamnation à mort de Said Mansour, sa défense veut le tirer d’affaire

Le Maroc a confirmé au Danemark la condamnation à mort de l'ex-citoyen danois Said Mansour d'origine marocaine pour son implication dans les attaques terroristes du 16 mai 2003 à Casablanca. Ces attaques avaient coûté la vie à 45 personnes.
16 octobre 2020

Maroc : briser les tabous pour lutter contre la pédophilie et les abus sexuels

Depuis que certains réclament avec insistance la peine de mort comme punition exemplaire au coupable du viol et meurtre de Adnane, un enfant de 11 ans, ceux qui s’opposent farouchement à cette solution “extrême” appellent, d'abord, à lutter contre la pédophilie.
10 octobre 2020

Pour ou contre la peine de mort ? Le débat fait rage au Maroc

La communauté internationale célèbre ce 10 octobre, la journée mondiale de lutte contre la peine de mort. Depuis quelques années, le Maroc s’est engagé sur la voie de son abolition, même si des condamnations à la peine de mort ont été prononcées pour certains crimes.
6 octobre 2020

Maroc : doit-on appliquer la peine de mort aux pédophiles et violeurs ?

Le viol et le meurtre du jeune Adnane à Tanger a poussé de nombreux Marocains à exiger que la justice applique la peine de mort à la personne qui serait reconnue coupable de ce crime atroce. Bien que choquée par la nature du crime, la présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) maintient sa position sur l’abolition de la peine de mort .
5 octobre 2020

Maroc/vague d’infanticides : la population exaspérée, crie haro sur un gouvernement incapable

La douleur du double assassinat du petit Adnane à Tanger et de Naïma Arouhi dans la ville de Zagora est encore vive et suscite une vague de colère et de révolte au Maroc. Internautes et associations se mobilisent pour amener les autorités à assumer leurs responsabilités.
1er octobre 2020

Maroc : un tribunal prononce la peine de mort

Un couple poursuivi pour homicide volontaire et mutilation du corps d’un mineur a été condamné mardi à la peine capitale par la chambre criminelle de premier degré près la Cour d’appel de Tanger.
20 septembre 2020

Peine de mort : les abolitionnistes marocains se font entendre

L’assassinat du petit Adnane à Tanger relance le débat sur la peine de mort. Dans le tumulte de la guerre des positions, l’Alliance marocaine pour l’abolition de la peine de mort rejette la peine capitale.
17 septembre 2020

Application de la peine de mort dans l’affaire Adnane : Mostapha Ramid appelle au respect de la vie humaine

Depuis quelques jours, les Marocains sont divisés sur la question de l’application de la peine de mort. Le ministre d’État chargé des droits de l’Homme, Mustapha Ramid s’est invité dans le débat, en donnant son avis sur le sujet.
16 septembre 2020

Le meurtre d’Adnane Bouchouf remet sur le tapis la question de la peine capitale

Après l’indignation et le choc, le viol suivi du meurtre du jeune Adnane Bouchouf a fait ressortir du tiroir, le vieux débat sur l’application de la peine capitale. Dans l’opinion publique, beaucoup estiment que pour des crimes d’une telle inhumanité, la peine de mort est la plus appropriée.
1er novembre 2019

Maroc : 4 hommes condamnés à mort

Le procès en appel des principaux accusés dans l'acte terroriste d'Imlil s'est déroulé le mercredi 30 octobre. La Chambre criminelle près la Cour d'Appel de Salé, chargée des affaires de terrorisme, a prononcé la peine de mort à l'encontre des quatre principaux accusés, au lieu de trois en première instance.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Mohammed VI - A Propos - Contact