Recherche

Actualités : Rap

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Rap
6 mars 2008

La fabuleuse carrière de Dj Youcef

La fabuleuse carrière de Dj Youcef, de son vrai nom Youssef Erraji, commence à 15 ans dans les boîtes les plus prisées de Casablanca avant de prendre son élan notamment à Toulouse. Grâce à ses mix endiablés, il séduit les plus grands artistes maghrébins comme Jedwane, Cheb Mami, Cheb Bilal et bien d'autres, qui l'invitent à ouvrir leurs spectacles. Interview.
2 mars 2008

Fez City Clan, la machine du rap marocain

En attendant les stars marocaines de H-Kayne, dimanche soir, ce sont les Fez City Clan qui ont retourné le public de la ville du Sahara ce jeudi. Bosseurs infatigables et professionnels jusqu'au bout des ongles, les cinq rappeurs du groupe dénoncent la course à l'argent facile qui s'est emparée du royaume.
18 janvier 2008

Des artistes marocains au festival "Meeting Point 5" à Bruxelles

Plusieurs artistes marocains dont des cinéastes, des chorégraphes, des musiciens et des danseurs, animent une grande partie du festival de création arabe "Meeting Point 5" qui se tient, jusqu'au 20 janvier, au théâtre flamand "KVS" de la capitale belge.
2 janvier 2008

DJ Malik entre roots et raï’n’b

DJ Malik, notre célèbre DJ marocain résident en France sort sa nouvelle compilation chez MLP / Michel levy Productions, "100 % RAI R'NB". Ce nouveau CD comprend plein de titres Rai mixés avec du RNB. Pour promouvoir son nouveau CD, DJ Malik devrait faire une tournée clubs au Maroc dans les semaines qui arrivent.
26 décembre 2007

Le rap contestataire au Maroc : La loi du fric

Le rap est-il contestataire ? En paroles, peut-être. Mais, pas en affaires. Dopés par une avalanche de sponsors tels que Méditel, Maroc Telecom, entre autres, les rappeurs marocains se sont convertis à l'ultralibéralisme. Désormais, ils affichent sans complexe leur ambition : profiter au maximum du système. Revanche sociale d' « ex-pauvres » ou arrogance de « nouveaux riches », la course aux royalties excite les jalousies dans l'entourage des artistes. Intimidations, coups de poing et rumeurs sont monnaie courante. Quand la culture violente de la rue se conjugue au cynisme d'un marché saturé, c'est toute la scène rap qui tangue.
22 décembre 2007

Would Chaâb, enfant du peuple

Une chanson qui cartonne, des textes “politiquement incorrects” et un flow d'une redoutable efficacité… La carrière de Would Chaâb, le lauréat de L'Boulevard 2007, ne fait que commencer. “J'aime beaucoup ce que fait Would Chaâb. Non seulement il est l'un des meilleurs producteurs du moment, mais sa musique se distingue par des textes percutants et un certain franc-parler. Et c'est quelque chose de plus en plus rare dans le rap marocain”. Le compliment est de taille, surtout qu'il sort de la bouche de Bigg, qui n'a pas pour habitude d'encenser ses confrères rappeurs.
22 novembre 2007

La Fouine se livre en « Aller Retour »

A Trappes, dans sa ville du 78, c'est la mascotte. « La Fouine », ce surnom un peu ridicule que lui ont donné ses copains alors qu'il était encore un gamin turbulent, il en a fait son blaze de rappeur. De son vrai nom Laouni, ce personnage du rap français, 25 ans, trimballe son mètre 90 dans des vêtements hip-hop trop larges à point, avec une barbichette comme unique coquetterie pileuse.
7 novembre 2007

Le hip hop made in Morocco vu par deux Américains

Projeté pour la première fois au Maroc lors du festival Casa Ciné, "I love hip hop in Morocco" brosse le portrait de jeunes artistes hip hop qui tentent d'organiser leur festival. A travers ce documentaire, Joshua Asen et Jennifer Needleman ont tenté de montrer ce qui fait l'originalité de la mouvance marocaine par rapport à sa soeur aînée américaine.
31 octobre 2007

La Darija dans tous ses états

Jetant aux orties l'arabe classique ou le français littéraire, la nouvelle vague musicale marocaine préfère le dialecte national, la darija, émaillée d'expressions empruntées à une multitude d'idiomes. "Nous sommes une société d'hypocrites. Pourquoi les mots vulgaires ne nous choquent qu'en darija et pas dans une autre langue ?", lance Bigg, rappeur star de la scène marocaine. Ainsi, Ahmed Benchemsi, directeur de l'hebdomadaire Nichane, est poursuivi par la justice pour avoir critiqué un discours du roi dans un éditorial rédigé en dialecte, idiome jugé vulgaire par les autorités.
25 octobre 2007

IAM au Concert pour la Tolérance à Agadir

IAM en concert au Maroc. L'occasion était longtemps rêvée pour enfin se mesurer à un mythe prochainement célébré dans la capitale de Souss. Et ce, samedi 27 octobre courant sur la plage Marina d'Agadir, à l'occasion de la troisième édition du Concert pour la tolérance.
21 octobre 2007

Bigg : "J’ai plus d’impact que l’USFP"

Après une tournée au Maroc, le rappeur XXL prépare son second album, dont la sortie est prévue début 2008. Rencontre avec l'enfant terrible du rap marocain.
30 septembre 2007

Entretien avec Fnaïre, symbole du rap traditionnel au Maroc

Composé de trois jeunes rapeurs, le groupe Fnaïre symbolise une nouvelle vague d'artistes marocains en rupture avec le style ancien. Dans cet entretien exclusif accordé à Magharebia, Mohcine explique le contexte dans lequel son groupe s'est développé.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - A Propos - Contact