Recherche

Actualités : Rap

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Rap
8 septembre 2007

Le royaume a sa movida

Le royaume a sa movida, la nayda. En quelques années, cette « renaissance » a débordé des milieux culturels de Casablanca pour être adoptée par de nombreux jeunes.
7 septembre 2007

Meknès, cœur des paradoxes marocains

Il n'a rien de l'islamiste portant barbe, claquettes et gandoura. Avec sa chemisette beige et son pantalon de bonne coupe, Aboubakr Belkora fait mentir tous les clichés. Sa femme, élégante, moderne et gaie, est non voilée. L'aîné de leurs fils a étudié à Lyon, le second aux Etats-Unis, le troisième à l'université américaine d'Ifrane. Quant au dernier, il vient d'intégrer le lycée français de Meknès. Et pourtant, tous les yeux sont braqués sur Aboubakr Belkora depuis quatre ans. Sans bienveillance, selon lui.
3 septembre 2007

D’Internet en festivals, Bigg le rappeur et Hoba Hoba Spirit enflamment les jeunes Marocains

Enfin la jeunesse marocaine est en phase avec ce qui se passe dans le monde. On n'est plus dans un ghetto." Parole d'expert : la remarque vient de Réda Allali. L'homme n'est plus tout jeune (36 ans) mais il est aux premières loges pour observer la génération montante. Son groupe, Hoba Hoba Spirit, fait un tabac dans le royaume : plus de 40 000 spectateurs cet été à Casablanca, deux fois plus au festival d'Essaouira. "On est toujours surpris par le succès que l'on rencontre", dit Réda. Et pas seulement au Maroc. Depuis le printemps, Hoba Hoba Spirit - inutile de chercher une signification au nom du groupe, il n'y en a pas - a sillonné l'Espagne, la Suisse, la Tunisie, la France, l'Algérie.
2 août 2007

Rap : Cilvaringz et Salahedin font fureur aux Pays Bas

Ils sont hollandais d'origine marocaine et ont choisi le hip hop comme arme de contestation massive. Surtout, Cilvaringz et Salahedin ambitionnent de défricher un marché du rap arabe. Découverte.
18 juillet 2007

Festival Casa Music : Joey est la Starr

Il était la voix rugissante des années NTM, quand La Fièvre tournait en boucle dans les baladeurs. Joey Starr, le co-fondateur de l'autoproclamée “maison-mère” du rap français - divorcé de Kool Shen toutefois - sera finalement la guest-star rap du Festival Casa Music (du 19 au 22 juillet), en lieu et place d'IAM.
3 juillet 2007

Casa Crew, ramer pour raper...

Une jeunesse en mal de vivre… Hay Mohammadi, ce terreau d'artistes. Ces trois dernières années, des groupes de rap ont émergé de cette sphère. Depuis Nass El Ghiwan, le style a changé, les revendications ne sont plus les mêmes. Bigg, H-kayne, Hoba Hoba Spirit, Casa Crew font partie de cette nouvelle scène marocaine. Ils ont moins de trente ans, se disent libres et expriment à travers leurs paroles les maux de notre société.
7 juin 2007

Maroc : Au shopping avec nos stars

Comment s'habillent nos stars de la musique urbaine ? Le look compte beaucoup pour certains, comme Bigg, mais pas pour d'autres, comme le groupe H-Kayne. Petites confidences.
19 mai 2007

Show-biz : Ruée sur la nouvelle scène

Les opérateurs télécoms déroulent le tapis rouge à la nouvelle scène pour s'ouvrir le marché des jeunes. Un choix marketing qui bouleverse le modèle économique d'un milieu qui se bat pour vivre de son art.
17 mai 2007

Bigg, la grande gueule du Rap marocain

On l'appelle « El Khasser », parce que ses chansons contiennent des mots vulgaires et crus. A 23 ans, Bigg, de son vrai nom Hazeb Taoufik, est l'un des jeunes rappeurs marocains les plus appréciés sur la scène musicale marocaine. Et s'il s'est choisi comme pseudo Bigg, c'est qu'il voit grand, dit-il.
17 mai 2007

Bigg chez l’USFP : Le rap dérape ?

Bigg, alias El Khasser, a ouvert le bal lors du septième congrès national de la « chabiba Ittihadya » (Jeunesse de l'USFP) organisé à Rabat le 23 janvier dernier. Le rappeur connu par les mots osés qui marquent ses chansons, semble avoir des atomes crochus avec les socialistes.
17 mai 2007

Marketing politique : Passer le message par Bigg ou Najat Aatabou ?

D'abord ce constat : certains politiques marocains s'essayent au marketing politique. La preuve : ce n'est plus seulement pour prononcer leurs discours qui, pour les citoyens, n'ont ni queue ni tête qu'ils ameutent leurs troupes. Pour une fois, ils tentent de varier le menu en organisant des spectacles.
13 mai 2007

Le darija une langue qui déchaîne les passions

Langue Au Maroc, les publicitaires se sont emparés du dialecte (la darija). Les chanteurs, les romanciers, les journalistes et même les politiques les ont suivis. Certains s'inquiètent : que va devenir la langue du Coran ? Explications.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - A Propos - Contact