Recherche
Attentats de Casablanca

Actualités : Attentats de Casablanca

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Attentats de Casablanca
6 octobre 2003

L’islamisme marocain entre partage du pouvoir et terrorisme

La montée de l'islamisme au Maroc, dont témoignent aussi bien les bulletins de vote que la découverte de réseaux intégristes, fait apparaître une mouvance divisée entre l'aspiration au partage du pouvoir et la tentation de la révolte, voire du terrorisme.
3 octobre 2003

La vraie histoire de Hassan Kettani

Prédicateur sunnite radical ? Il l'est certainement. Idéologue du terrorisme ? Plus difficile à prouver. Qui est vraiment Hassan Kettani ? Un entêté ? Un manipulé ? Portrait d′un homme condamné à 20 ans de prison.
26 septembre 2003

La justice marocaine poursuit la répression des intégristes

Abdelwaheb Rafiki -dit Abou Hafs-, 33 ans, et Hassan Kettani, 31 ans, présentés comme « les cerveaux » des attentats islamistes de Casablanca (45 morts, dont 12 kamikazes, le 16 mai), ont été condamnés dans la nuit de jeudi à vendredi à 30 ans et 20 ans de réclusion criminelle. Mercredi, le procureur général de la cour criminelle de Casablanca avait requis la peine de mort à l'encontre de ces deux prédicateurs considérés comme les « idéologues » du mouvement clandestin « Salafiya Jihadia » (le salafisme combattant).
24 septembre 2003

La peine de mort requise contre trois prêcheurs islamistes

La peine de mort a été requise à Casablanca contre trois prêcheurs islamistes accusés d'être des "cerveaux" du terrorisme au Maroc, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
20 septembre 2003

Terrorisme : procès d’islamistes radicaux dans tout le royaume

Une douzaine de procès d'islamistes radicaux, comme celui de "l'émir" Pierre Robert qui s'est achevé jeudi à Rabat, se poursuivent devant les tribunaux marocains dans le cadre d'une vaste campagne de répression dans les milieux intégristes.
20 septembre 2003

Le Maroc devient-il un pays dangereux ?

Un 16 mai explosif. Quelques mois plus tard, deux juifs abattus coup sur coup. Un mois plus tôt, une course poursuite quasi meurtrière entre barons de la drogue.
19 septembre 2003

Maroc : Pierre Robert a été condamné à la prison à perpétuité

Lors de son procès, le Français converti à l'islam n'a cessé de clamer son innocence et a affirmé avoir travaillé pour le contre-espionnage français, ce que le ministère de l'intérieur a démenti.
17 septembre 2003

Kichk, des tracts, des butanes et …les jumelles

Les principaux individus masculins dénoncés par Imane Laghrissi, comme membres présumés de la cellule terroriste de Rabat, sont aujourd'hui entre les mains de la police. D'autres sont encore en fuite. Mostapha Chater, Fouad Al Gaz, Rachid Al Khaldi et Hassan Chaouni vivaient dans l'entourage immédiat des sœurs jumelles à Jbel Raïssi, le quartier où semble se nouer la trame de cette affaire. Selon la police, ils sont à des degrés divers soupçonnés d'avoir aidé ou sympathisé avec le projet démoniaque des attentats de Rabat. Mais cette histoire où se mêlent les dires d'une adolescente et les dénégations des autres impliqués a-t-elle livré tous ses secrets ? Qui sont les autres détenus de Hay Al Inbiât et de Charii Souk ?
15 septembre 2003

Attentats de Casablanca : La peine maximale contre Pierre Robert

La peine de mort a été requise lundi à Rabat contre Pierre Robert, le Français poursuivi au Maroc dans le cadre de l'enquête sur les attentats-suicide du 16 mai à de Casablanca.
15 septembre 2003

Le maroc face à l’Islam d’en Bas

Quatre mois après les attentats de Casablanca et à la veille du scrutin du 12 septembre, une fracture oppose le pays moderne, proche de l'Europe, à une société plus conservatrice, très attachée à son identité musulmane et courtisée par les islamistes. Un casse-tête pour Mohammed VI.
14 septembre 2003

Maroc : le scrutin communal a freiné la poussée politique islamiste

RABAT, 14 sept (AFP) - Les élections communales, qui se sont déroulées le 12 septembre au Maroc ont freiné la poussée politique des islamistes dans le royaume, quatre mois après les attentats terroristes perpétrés à Casablanca.
14 septembre 2003

Sidi Moumen, l’ennui , la misère et les élections

Quatre mois après les attentats meurtriers de Casablanca, des élections communales étaient organisées vendredi au Maroc. La campagne a peu intéressé une population encore sous le choc.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - A Propos - Contact