Recherche

Actualités : Etat d’urgence au Maroc

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Etat d’urgence au Maroc
22 avril 2021

Les Marocains se rebellent contre le couvre-feu

Depuis le début du ramadan, les forces de l’ordre assistent régulièrement à la violation du couvre-feu instauré dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. Des centaines de contrevenants ont été dispersés à Tanger, Salé, Sidi Bennour mais aussi à Marrakech et à Casablanca.
22 avril 2021

Le visage du tourisme marocain à l’ère du Covid-19

Le tourisme marocain qui a affiché une parfaite santé ces dernières années, a été malmené en 2020 par la crise sanitaire et des mesures restrictives mises en place pour endiguer la pandémie de la Covid-19. C’est le constat fait par la Direction du trésor et des finances extérieurs (DTFE).
21 avril 2021

De nombreuses interpellations pour non-respect du couvre-feu à Marrakech

Bon nombre de Marocains ont manifesté lundi dernier à Marrakech pour protester contre le couvre-feu et l’interdiction des prières de Tarawih. La police a interpellé une dizaine de personnes.
21 avril 2021

La Tunisie rapatrie ses ressortissants bloqués au Maroc

La compagnie aérienne tunisienne Tunisair offre une opportunité aux ressortissants tunisiens bloqués au Maroc de rentrer chez eux par le biais d’un vol programmé pour le dimanche 25 avril prochain.
20 avril 2021

Maroc : les internautes qui appellent à défier l’interdiction des Tarawih traqués

Face aux multiples appels lancés sur les réseaux sociaux pour inciter les Marocains à défier l’interdiction des prières de Tarawih durant le ramadan, les brigades spécialisées dans la lutte contre la cybercriminalité au sein de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) mènent la traque contre les auteurs.
17 avril 2021

Tanger : des cafés clandestins passent outre le couvre-feu

Plusieurs dizaines de personnes ont été interpelées cette semaine à Tanger, dans deux cafés ouverts au-delà de 20 heures, heure légale du couvre-feu en vigueur durant le mois sacré de ramadan.
16 avril 2021

Marrakech : un élu du PJD en garde à vue pour violation de l’état d’urgence sanitaire

Les services de la gendarmerie de Tassoultante ont interpellé puis placé en garde à vue un élu du Parti de la justice et du développement (PJD), propriétaire d’un café à chicha dans le douar El Hena, à Marrakech, pour violation de l’état d’urgence sanitaire.
15 avril 2021

Maroc : des matchs de football les soirs du ramadan malgré le couvre-feu

Le ministre de l’Intérieur a instruit les autorités locales de délivrer des autorisations spéciales aux joueurs de football qui évoluent dans le championnat professionnel et aux staffs leur permettant de se déplacer librement pour les matchs ainsi que pour les entraînements les soirs de ramadan.
15 avril 2021

Nathalie quitte la Belgique pour se marier au Maroc et se retrouve bloquée

Au nombre des étrangers bloqués au Maroc à cause de la fermeture des frontières, il y a Nathalie, une ressortissante belge qui a profité de l’allègement des mesures pour se marier avec son petit amie qui vit au Maroc. Mais elle se retrouve coincée et n’a aucune idée de sa date de retour.
15 avril 2021

Une quarantaine de clients d’un « café clandestin » arrêtés à Marrakech

Une quarantaine de personnes, principalement des jeunes et un gérant de café, ont été interpelés mercredi soir et conduits au commissariat pour violation de l’état d’urgence à Marrakech. C’était au cours d’une descente des autorités locales dans un café, propriété d’un responsable local.
15 avril 2021

Le chanteur Slimane interdit d’entrer au Maroc

Le chanteur Slimane, qui ces dernières semaines est à cheval entre Dubaï et Marrakech, pour la sortie prochaine de son nouvel album, s’est vue refuser l’accès au Maroc. Le complice de Vitaa qui comptait passer le mois du ramadan dans la ferveur marocaine a fait part sur son compte Instagram avoir été interdit d'entrée.
14 avril 2021

Colère des ressortissants français bloqués au Maroc

La suspension depuis le 30 mars dernier des liaisons aériennes entre la France et le Maroc met à mal le retour vers leur pays de certains ressortissants français, qui se sont retrouvés devant le fait accompli. Ils dénoncent une situation difficile et surtout la légèreté avec laquelle les autorités consulaires gèrent le dossier lié à leur rapatriement.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - A Propos - Contact