Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Deux députés perdent leurs sièges à Casablanca

La Cour constitutionnelle vient d’invalider l’élection de deux députés, élus respectivement sur les listes du PAM et du parti de l’Istiqlal. Cette décision intervient près de six mois après les législatives qui ont favorisé le retour aux affaires du RNI et le déclin du PJD dirigé actuellement par Abdelilah Bekirane.