Recherche
Homosexualité Maroc

Actualités : Homosexualité Maroc

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Homosexualité Maroc
11 décembre 2007

De 4 à 10 mois prison pour les accusés du mariage homosexuel à Ksar El Kebir

Le tribunal de première instance de la ville de Ksar El-Kébir a condamné le principal accusé d'une peine de 10 mois de prison ferme et d'une amende de 1000 dirhams pour des délits de perversion sexuelle. Trois autres accusés ont écopé de 6 mois de prison ferme pour perversion sexuelle assortie d'une amende, tandis que deux autres prévenus auront à purger quatre mois de prison ferme après avoir bénéficié de circonstances atténuantes.
11 décembre 2007

L’homosexualité toujours aussi tabou chez les Marocains

De tout temps, l'homosexualité a suscité révulsion et haine, rarement compréhension et tolérance. La dernière affaire d'homosexualité à avoir provoqué une vive polémique au Maroc est celle de Ksar El Kébir, le 19 novembre dernier, où deux hommes auraient « convolé en (in)justes noces ». N'avaient été les explications de Chakib Benmoussa, ministre de l'intérieur, devant le Parlement, selon lequel il ne s'agissait que d'une « fête personnelle marquée par des rituels de charlatanisme que les personnes concernées avaient coutume d'exercer localement », l'affaire, que les propos démagogiques d'une certaine presse ont gonflée de manière disproportionnée, aurait pris une tournure tragique.
28 novembre 2007

Arrestations dans l’affaire du prétendu mariage homosexuel

La pression exercée par la rue a fini par pousser le procureur du Roi près le tribunal de première instance de la ville de Ksar El Kébir à procéder à l'arrestation de certaines personnes ayant participé à une fête dite de « mariage homosexuel ».
12 octobre 2007

Yacine, Marocain, musulman et gay

Yacine est un jeune français d'origine marocaine. Il est homosexuel et musulman. Pour Afrik.com, il a accepté de témoigner. Il nous parle de sa relation à Dieu. Il se livre sur sa position délicate au sein d'une famille maghrébine où l'homosexualité est un sujet tabou, et évoque son désir d'enfants.
2 septembre 2007

Les deux Marocains n’attaquaient que les gays

Comme lieux de rencontre possibles : un bar, un sauna, et le parking de la nouvelle poste. C'est tout. Etre homo à Béziers, ce n'est pas évident. Pire, pendant l'hiver 2006, un vent de panique a soufflé sur le parking, où dix personnes se sont fait agresser. Sur les dix victimes, seules quatre ont accepté de porter plainte.
18 juin 2007

Abdellah Taïa, homosexuel envers en contre tous

“Il a accepté de donner son c… pour se faire connaître”, “Il est publié et on parle de lui parce qu'il est homo”, “Il se prostitue pour plaire à l'Occident”, “C'est son postérieur qui parle, pas lui”, “Il nuit à l'image du Maroc et de l'islam”, “Si nous étions réellement en terre d'islam, on le lapiderait”. Le nom de Abdellah Taïa, pour ceux qui le connaissent, ne laisse guère indifférent. Il délie les langues et déclenche, dans les discussions de café comme sur les forums Internet, des échanges au contenu très peu amène. Un internaute a écrit ceci : “En ce temps de malheur, pour être publié dans le monde occidental, il faut écrire des romans sur la sexualité.
22 avril 2007

Presse : Du sexe, et plus si affinités

Viol, inceste, adultère, homosexualité et pédophilie… Depuis huit ans, la rubrique “Mina Lkalb Ilal Lkalb”, du quotidien Al Ahdath Al Maghribia, met la société marocaine face à ses tabous. Plongée dans les coulisses d'une rubrique où tout est dicible.
29 mars 2007

Prostitution masculine : Les travailleurs du sexe

Phénomène urbain qui prend de plus en plus d'envergure, la prostitution au masculin se vit en toute liberté chaque jour à Casablanca et dans d'autres villes du Maroc, comme Marrakech, Tanger, Essaouira ou Agadir.
1er mars 2006

Lyon : risque d’expulsion pour un pacsé marocain

Taoufik, jeune homme de 22 ans, d'origine marocaine, est sur le territoire français depuis le 11 novembre 2003, avec un visa touristique. En février 2004, il rencontre Étienne.
9 octobre 2003

Homosexuels : 3 meurtres en 2 mois

En l’espace de deux mois, trois meurtres ont été commis contre des homosexuels à Casablanca. Le dernier en date a eu lieu dans le quartier du 2 Mars dans la nuit du mardi 30 septembre. La victime, un résident étranger au Maroc, a été découverte poignardée à trois reprises au niveau de l’abdomen.
3 octobre 2003

Arbad Bouchaïb, le flic qui aimait les garçons

La petite ville d’Azemmour avait fait les frais d’une bande de fous de la trique qui avaient sévi dans le milieu des jeunes adolescents. Il y a dix ans, tombait un policier qui avait défrayé la chronique pour viol et séquestration de mineurs livrés à eux-mêmes. Une affaire d’homosexualité qui avait aussi traumatisé un bon nombre d’enfants qui aujourd’hui encore gardent un souvenir sombre de ces hommes qui abusaient d’eux.
10 février 2003

Un islamiste évoque la « déliquescence morale » liée au tourisme

Un dirigeant islamiste marocain a évoqué samedi la « déliquescence morale » liée au tourisme et dénoncé les « orientations laïques, latines et occidentalisantes » des partis marocains de gauche, présents au gouvernement.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Mohammed VI - A Propos - Contact