Recherche

Actualités : Liberté d’expression

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Liberté d’expression
22 décembre 2006

UE : Foulard et discrimination

Les musulmans d'Europe sont en butte à une discrimination profonde en matière d'éducation, de logement et d'emploi, ce qui est propre à les isoler, mais ils estiment pouvoir eux-mêmes faire davantage pour s'accorder au reste de la société, selon le rapport d'un organisme qui dépend de l'UE.
21 décembre 2006

"Nichane" interdit pour atteinte à l’Islam

La justice marocaine a décidé de poursuivre pour "atteinte à la religion islamique" l'hebdomadaire en arabe, "Nichane", pour un article sur les blagues qui circulent dans le pays concernant la religion. Le procureur du roi près le tribunal de première instance de Casablanca a ordonné à la police judiciaire de diligenter une enquête au sujet de l'article publié par l'hebdomadaire Nichane, du 9 au 15 décembre 2006, intitulé "Blagues : comment les Marocains rient de la religion, du sexe et de la politique".
18 novembre 2006

Maroc/Internet : La censure continue

La censure de sites Internet jugés hostiles aux intérêts du Maroc se banalise. Après les sites de soutien au Polisario, c'est autour de certains serveurs gratuits d'être bloqués partiellement ou totalement.
5 novembre 2006

Liberté de la presse : le Maroc 97ème

Pour la cinquième fois, Reporters sans frontières distribue et retire des points aux 168 Etats que compte son classement annuel.
27 octobre 2006

Liberté de la presse : le Maroc gagne 23 places

Le dernier rapport de Reporters sans frontières sur le cinquième indice annuel de la liberté de la presse dans le monde, vient de tomber et le Maroc a gagné de bons points. En effet, après avoir été à la 120e place, il se hisse aujourd'hui à la 97e position, amélioration due essentiellement à l'abolition de certaines restrictions et l'ouverture récente de l'espace audiovisuel.
13 mai 2006

Un an de prison pour le directeur d’Al Michaâl

La cour d'appel de Casablanca a confirmé, le 9 mai 2006, la peine d'un an de prison avec sursis et l'amende de 100 000 dirhams (9000 euros) à l'encontre de Driss Chahtane, directeur de l'hebdomadaire Al Michaâl, pour diffamation envers le président algérien Abdelaziz Bouteflika. Le journaliste a été condamné pour « atteinte à la personne d'un chef d'Etat », sur la base de l'article 52 du code de la presse marocain. Reporters sans frontières dénonce cette sentence et rappelle, une fois encore, la nécessité d'une réforme visant à dépénaliser les délits de presse.
11 avril 2006

Liberté de la presse : RSF nuance

« Souvent mes propos sur la liberté de la presse au Maroc sont traités de manière caricaturale. Certains confrères rapportent mal ce que je dis. C'est vrai que je viens au Maroc dans des périodes de crise, des moments difficiles, mais, aujourd'hui, je tiens à nuancer mes propos ». D'emblée, et avec des termes sans équivoque et devant une assistance nombreuse, Robert Ménard, secrétaire général de Reporters Sans Frontières (RSF), a planté le décor.
23 février 2006

Nadia Yassine peut quitter le Maroc

Nadia Yassine, membre du mouvement Al Adl Wal Ihssane, pourra désormais quitter le territoire national en dépit des poursuites judiciaires dont elle fait l'objet.
16 février 2006

"Le Journal Hebdomadaire" condamné à 3millions de DH

Le tribunal de première instance de Rabat a condamné jeudi le "Journal Hebdomadaire" à payer trois millions de dhs de dommages et intérêts au Centre Européen de recherche, d'analyse et de conseils en matière stratégique (ESISC) basé à Bruxelles.
14 février 2006

Le Journal Hebdo : manifestations contre les caricatures

Des organisations politiques, syndicales, professionnelles et de jeunes, des élus, ainsi que des associations de la société civile ont organisé, mardi, un sit-in devant le siège de l'hebdomadaire "Le Journal Hebdomadaire", en protestation contre la reproduction de caricatures et de commentaires blasphématoires à l'égard des valeurs sacrées de l'Islam.
2 février 2006

Le Maroc interdit "France Soir"

Le ministère marocain de la Communication a justifié mercredi soir l'absence du quotidien "France soir" dans les kiosques au Maroc en raison de la publication de "caricatures du prophète Sidna Mohammed sous des prétextes fallacieux de défense de la liberté de la presse", indique un communiqué reçu par l'Associated Press.
1er février 2006

Anas Tadili sort de prison

Anas Tadili est sorti de prison après avoir purgé une peine de 22 mois pour divers délits de presse. Il est encore poursuivi pour d'autres affaires.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Mohammed VI - A Propos - Contact