Recherche

Actualités : Parti Authenticité et Modernité (PAM)

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Parti Authenticité et Modernité (PAM)
7 avril 2015

Maroc : l’opposition veut retirer la nationalité marocaine aux juifs des colonies israéliennes

Des députés de l'opposition ont proposé récemment de déchoir de leur nationalité d'origine les Marocains de confession juive établis dans les colonies israéliennes en territoire palestinien, occupées par l'Etat hébreu depuis juin 1967.
22 mars 2015

Un élu du PAM en prison pour trafic de drogue

Un conseiller communal du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a été condamné à deux ans et demi de prison ferme par le tribunal de première instance de Marrakech, pour trafic de drogue et pour avoir aidé un homme recherché par la justice à s'évader.
17 mars 2015

Benkirane préfère sortir du gouvernement que de contrarier le Palais

"Nous sommes prêts à sortir du gouvernement, mais nous n'entrerons pas en conflit avec le Palais", a affirmé samedi à Rabat le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane. "Ceux qui disent que je cherche à avoir la confiance de l'institution monarchique, n'ont pas tort", admet le premier ministre marocain.
8 mars 2015

Maroc : une amnistie pour les producteurs de cannabis ?

L’amnistie des producteurs marocains de cannabis est une nouvelle fois réclamée par le groupe parlementaire de l’Istiqlal à la chambre des Représentants.
5 décembre 2014

La jeune femme la plus puissante d’Afrique est Marocaine

Le magazine américain Forbes vient d’établir la liste des 20 jeunes femmes les plus puissantes d’Afrique. Une Marocaine est dans le classement et elle est première !
12 octobre 2014

Quand le parlement marocain devient un ring de boxe

Deux heures à peine après le discours du Roi Mohammed VI appelant les élus à donner l’exemple aux Marocains et à privilégier l’intérêt de la nation aux dépens des intérêts personnels, une bagarre (oui oui) a opposé deux grandes figures de la politique marocaine au sein même du parlement Svp.
22 juin 2014

Polémique : Benkirane conseille aux Marocaines de s’occuper de leurs foyers

L'appel adressé par le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane aux femmes marocaines, les invitant à abandonner leur emploi hors de la maison pour s'occuper de leurs foyers et de leurs familles, fait polémique au Maroc. Les uns traitent Benkirane d'intégriste, d'autres de rétrograde, les politiciens estiment eux que le leader islamiste utilise ce type de discours pour séduire les électeurs conservateurs.
18 juin 2014

Les producteurs de cannabis au Maroc exploités à des fins électorales

Des rifains membres de l’association amazighe « Sanhaja Rif » font appel au Palais et au ministère de l’Intérieur pour mettre fin à l’exploitation, par les partis politiques, de la misère des producteurs de cannabis à des fins électorales.
7 février 2014

Maroc : les véhicules de l’Etat interdits d’essence le week-end

Le gouvernement marocain a interdit à l'ensemble des stations de distribution de carburant à travers le Maroc, de fournir en essence les véhicules de service étatiques, les samedi et dimanche.
6 février 2014

Des ministres marocains accusés d’avoir payé pour leur nomination

Des ministres du gouvernement Benkirane auraient donné de l'argent, embrassé les pieds et menacé de se suicider pour décrocher leurs postes dans l'actuel exécutif, a affirmé Taoufik Bouachrine, directeur de publication du quotidien Akhbar Al Yaoum, dans son éditorial en début de semaine.
5 février 2014

Pour avoir refusé de saluer la première femme wali au Maroc, un colonel est limogé

Un colonel des forces auxiliaires a été sanctionné par ses supérieurs pour avoir refusé de saluer Zineb El Adaoui, wali (Préfet) de la région Gharb-Chrarda-Beni Hssen et kénitra, première femme à occuper ce poste dans l'histoire du Maroc.
3 février 2014

Normalisation avec Israël : le projet de loi marocain bloqué au Parlement

Le projet de loi marocain criminalisant la normalisation des rapports avec Israël est encore gelé au niveau de la commission de justice et législation, au Parlement. Le texte prévoyant des peines allant jusqu'à cinq ans de prison et 100.000 euros d'amende contre tout Marocain qui visiterait Israël, divise l'élite politique au Maroc.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - A Propos - Contact